Qu’est-ce qu’un outil BI ?

On parle souvent de Business Intelligence, mais quelles sont les fonctionnalités et usages d’un outil BI ? Comment simplifie-t-il le pilotage ?

Autrefois réservée aux grandes structures multinationales, la Business Intelligence (BI) est devenue un outil indispensable aux entreprises qui se veulent compétitives.

Le contexte économique national, européen et mondial est de plus en plus incertain. Ainsi, les entreprises, quel que soit leur type d’activité, doivent pouvoir bénéficier d’une vue à la fois stratégique et tactique à court, moyen et long terme de leurs activités et de leurs performances.

L’enjeu de la BI est de procurer des informations qui aident à la prise de décision rapide. Les récentes avancées informatiques concernant l’analyse de données mettant les outils BI à la disposition des entreprises de toutes tailles. C’est bien pour cela que l’on assiste à une adoption sans cesse croissante de ces outils et de leurs fonctionnalités.

 

 

Les grandes familles d’outils BI

 

Il existe 6 grandes familles d’outils BI dont les spécificités sont dictées par l’utilisation que l’on fait de l’intelligence économique, par la taille de l’entreprise qui la déploie et par l’infrastructure informatique dont on dispose.

 

BI traditionnelle

Elle est déployée sur toute l’infrastructure informatique de l’entreprise de plus ou moins grande taille. Sa mise en œuvre et son exploitation est effectuée en majeure partie par les services informatiques (SI) ou par des analystes spécialisés BI.

BI self-service

Récente évolution de la BI traditionnelle, elle met au service de tous les employés, même les non-experts, une source de vérité unique pour les données. Chaque collaborateur peut utiliser le self-service BI sans être expert.

BI on-premise

Ce type d’outil BI se déploie depuis le réseau local de l’entreprise au travers de tous les postes qui y sont connectés.

BI cloud

La Business Intelligence sur le cloud bénéficie des avantages hérités du cloud computing (agilité, sécurité, disponibilité). C’est une tendance forte du marché qui se conjugue bien avec la transition numérique des entreprises.

BI et dataviz

Ce type d’outil BI repose largement sur la création de systèmes de visualisation qui simplifient l’analyse de vastes sources de données afin d’effectuer des prises de décision rapides.

Les caractéristiques clés d’un outil BI

 

Pour être efficace et répondre aux exigences de l’analyse de données, un outil BI se doit de mettre à disposition les fonctionnalités suivantes :

  • ETL : (Extract, Transfer, Load) processus d’acquisition des données et de leur transformation en informations intelligibles.
  • Datawarehouse et Datamart : les deux moyens de stockage de données les plus utilisés pour la BI. Le premier étant l’entrepôt de données et le second le marché de données.
  • OLAP : (Online Analytical Processing) système d’analyse multidimensionnel des données stockées dans des bases créées à cet effet.
  • Analyse ad-hoc : processus de décision informatisé qui s’applique à une problématique métier spécifique.
  • Tableaux de bord et reporting : ce sont des rapports en temps réel ou figés qui donnent des indications sur les activités métiers et leurs performances.
  • Fonctionnalités de Dataviz : la possibilité de créer des systèmes de visualisation simples ou complexes qui facilitent l’analyse des activités. Ils rendent possible une prise de décision plus rapide.
  • Datamining : un ensemble d’outils intelligent qui permet d’établir des corrélations entre des ensembles de données complexes et volumineux.

 

 

Les critères clés pour choisir un outil BI

 

Vous hésitez entre différents outils BI. Nous vous recommandons de vous appuyer sur les 7 critères clés suivants pour choisir celui qui vous correspond le plus.

 

1/ Une interface BI ergonomique et intuitive permet la manipulation rapide des informations, même par un néophyte, en vue de leur exploitation.

2/ Une connexion à différentes sources de données aussi bien internes qu’externes selon différents formats.

3/ Les filtres et l’exploration des données sont des fonctionnalités essentielles qui permettent de dissiper le brouillard des données. Trop d’informations nuit à l’analyse.

4/ Les visualisations sont le nerf de l’outil BI. Produites à la demande elles forment les ensembles de reporting, en temps réel elles sont assemblées sous forme de tableaux de bord grâce aux fonctionnalités de datavisualisation.

5/ La sécurité est un aspect crucial de votre outil BI. L’entreprise doit rester maîtresse de ses données, les informations obtenues par BI sont sa propriété intangible.

6/ La collaboration est un levier important pour l’intelligence économique. Le rassemblement d’informations de plusieurs départements enrichit la valeur globale du processus BI, surtout en self-service BI.

7/ La puissance de calcul et l’analyse in-memory rendent plus rapides les analyses et autorisent l’emploi de jeux de données volumineux. Ces capacités de calcul donnent un avantage stratégique certain à ceux qui les détiennent.

 

 

Les avantages d’un outil BI

 

La mise en place d’une solution BI procure de nombreux avantages à l’entreprise qui la déploie.

  • En effet,  la BI consolide l’ensemble des données : achats, ventes, comptabilité, clients, etc. Ces données sont présentées de manière structurée et cohérente.
  • Par ailleurs, un outil BI permet d’améliorer sensiblement la visibilité sur les chiffres, les écarts, les anomalies et autorise une analyse fine des données de l’entreprise.
  • Il devient alors plus facile de prendre des décisions rapides et circonstanciées grâce à des indicateurs pertinents. Il est même possible d’automatiser le processus de décision en se basant sur les mêmes indicateurs pour toute l’entreprise.

 

 

Les meilleurs outils de BI pour les PME

 

Vous cherchez des recommandations ? Trois outils BI sont plébiscités par les utilisateurs : Sage BI Reporting, Power BI et MyReport.

1 – Sage BI Reporting

Le premier fait partie de la gamme des produits de l’éditeur bien connu surtout des grandes entreprises nationales et multinationales. Il s’intègre parfaitement avec la suite d’outils d’entreprise de Sage comme ceux d’ERP ou de CRM.

2 – Power BI de Microsoft

Il est à la fois disponible on-premise ou sur le cloud. C’est un logiciel simple à utiliser et qui surtout s’intègre à la suite Office de l’éditeur, le best-seller du genre.

3 – MyReport de Report One

Enfin, MyReport s’adresse tout particulièrement aux structures de petite et moyenne taille qui souhaitent intégrer la business intelligence à leurs pratiques professionnelles. Il est axé sur la convivialité de l’interface, la simplicité d’emploi et la compatibilité avec les formats de fichier des logiciels de bureautique communs.

 

Besoin de plus de conseils ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter avec l’un de nos experts.

Articles liés
Reporting financier
Décryptez le reporting financier : définition, bénéfices et outils
Besoin d’accélérer et de fiabiliser votre reporting financier ? Découvrez nos meilleurs conseils d’expert pour un reporting efficace. …
BI PME Table Ronde
Qu’est-ce que la BI peut apporter aux PME ?
3 experts en BI et un client discutent de l’impact de la Business Intelligence sur les PME. Envie de savoir ce qu’ils se disent ? …
entreprise data driven
Être data-driven : c’est quoi ?
Une organisation data-driven a 19 fois plus de chance d’être rentable. Comment être guidé par la donnée au quotidien ? …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}