Qu’est-ce qu’un système informatique décisionnel ?

L’informatique décisionnelle ou plus communément appelé BI désigne l’ensemble des technologies pour analyser les données.

L’informatique décisionnelle désigne l’ensemble des outils permettant la sélection des informations pertinentes d’une entreprise dans la perspective de l’amélioration et de l’optimisation des décisions et performance de celle-ci. Elle est également appelée Business Intelligence (BI) ou encore Decision Support System (DSS).

 

 

Qu’est-ce que l’informatique décisionnelle ou Business intelligence ?

L’information constitue une richesse énorme pour toute entreprise.

Mais il s’agit d’une richesse qui est, généralement mal exploitée eu égard à ses caractéristiques. En effet, dans une entreprise, les informations sont la plupart du temps éparses, désorganisées et disparates.

Selon de récents chiffres publiés par IDC, les octets stockés dans les entreprises représenteront plus de 80% du total des octets stockés dans le monde en 2025. Il se pose alors la difficulté du traitement de ces données dans un temps raisonnable.

L’informatique décisionnelle désigne l’ensemble des outils et pratiques qui répondent aux exigences de rapidité et de facilité d’analyse des informations afin de sélectionner celles qui sont pertinentes pour l’entreprise.

Les premières utilisations du terme Business Intelligence remontent en 1860. Pourtant, c’est à partir de 1989 que le terme a servi à désigner le système d’analyses de données au profit de la prise de décision en entreprise par Howard Dresne.

 

 

Quel est le processus de l’informatique décisionnelle ?

 

On distingue quatre étapes principales dans le processus d’informatique décisionnelle.

La collecte de données et leur adaptation à un usage décisionnel constituent la première étape de la chaine de décisions (ETL : Extract, Transform, Load).

La deuxième étape consiste en une centralisation des données traitées dans une base de données élaborée pour le traitement des données décisionnelles.

La troisième étape est celle de la restitution de données. Elle sert à ventiler l’information collectée et traitée à l’ensemble des partenaires sous forme de tableaux, de statistiques, des cartes de performance, des graphiques et infographies.

La dernière étape est l’utilisation des données. Ici, on utilise les outils tels que le Data Mining, les cubes OLAP ou encore des tableaux de bord présentant les indicateurs clés pour lire les données.

 

 

Quels sont les avantages de l’informatique décisionnelle ?

 

Les avantages de l’informatique décisionnelle sont nombreux.

L’informatique décisionnelle permet tout d’abord une célérité et une amélioration dans le processus de prise de décision. Aussi, les processus internes sont-ils optimisés.

De même, l’informatique décisionnelle rend l’exploitation plus productive. Elle génère de nouveaux revenus et en offrant au gestionnaire l’avantage d’anticiper sur les choix de ses concurrents.

Par ailleurs, elle éclaire les dirigeants des entreprises sur les futurs marchés qu’ils pourraient conquérir.

 

 

Quels sont les principaux outils de l’informatique décisionnelle ?

 

Plusieurs outils sont utilisés dans le traitement de l’information.

Longtemps, Excel a été LA solution de reporting des entreprises. Excel offre en effet de multiples possibilités avec la création de tableaux ou de statistiques. Mais cet outil de Microsoft présente des limites : opérations manuelles nombreuses, difficultés à réconcilier les données et à les fiabiliser, mises à jour compliquées, format des données à retraiter, données non actualisées en temps réel, impossibilité d’agréger tout type de données, …

C’est là qu’intervient l’informatique décisionnelle pour simplifier les processus de collecte et d’analyse des données.

 

Nos experts vous recommandent ces 3 logiciels de Business Intelligence :

  • MyReport de Report one, le logiciel BI permet des calculs d’analyse multi-sources et d’automatiser la production de rapport. L’ergonomie du logiciel permet à chacun de prendre en main ses tableaux de bord.
  • Power BI de Microsoft est la solution de Business Intelligence permettant bien entendu d’agréger de nombreuses sources de données, mais aussi d’obtenir des rapports visuels et dynamiques.
  • Enfin, si vous êtes utilisateurs Sage, comme de nombreuses PME françaises pour leur solution de gestion, l’éditeur a conçu une solution de reporting basique. Elle permet d’obtenir une vue à 360 degrés de vos activités avec Sage BI Reporting.

 

Articles liés
Reporting financier
Décryptez le reporting financier : définition, bénéfices et outils
Besoin d’accélérer et de fiabiliser votre reporting financier ? Découvrez nos meilleurs conseils d’expert pour un reporting efficace. …
BI PME Table Ronde
Qu’est-ce que la BI peut apporter aux PME ?
3 experts en BI et un client discutent de l’impact de la Business Intelligence sur les PME. Envie de savoir ce qu’ils se disent ? …
entreprise data driven
Être data-driven : c’est quoi ?
Une organisation data-driven a 19 fois plus de chance d’être rentable. Comment être guidé par la donnée au quotidien ? …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}