Être data-driven : c’est quoi ?

Une organisation data-driven a 19 fois plus de chance d’être rentable. Comment être guidé par la donnée au quotidien ?

D’après le Mckinsey Global Institute, une organisation data-driven a aujourd’hui 23 fois plus de chance d’attirer des clients et 19 fois plus de chance d’être rentable. Être “data-driven”, c’est être guidé(e) par des données et c’est visiblement un atout de taille du fait de la transformation digitale. 

Qu’est-ce que cela veut dire pour une entreprise au quotidien ? Et pourquoi devenir data-driven ? Suivez le guide !

Table des matières

Qu’est-ce que le data-driven ?

Être data-driven, c’est fonder les décisions, stratégies et actions d’une organisation sur des données, remplaçant ainsi les suppositions par des informations objectives pour optimiser la prise de décision et le développement stratégique. Cette démarche exploite les data de toutes les activités de l’entreprise, du marketing, à la finance, à la production, permettant de définir des objectifs précis, anticiper les tendances et personnaliser l’offre selon les besoins des utilisateurs. L’adoption d’une culture data-driven transforme l’organisation, impliquant tous les membres dans l’analyse des données pour une prise de décision collective et éclairée, essentielle à l’innovation et à la compétitivité future.

dataflow Power BI

Adopter cette approche permet également une réactivité accrue face aux changements du marché, grâce à la capacité d’analyser et d’agir sur des data en temps réel. Cela crée un avantage compétitif durable en cultivant une base de connaissances qui soutient une amélioration continue et une prise de décision stratégique fondée sur des preuves tangibles.

Quels sont les avantages pour une entreprise d'avoir une culture data-driven ?

Mettre en place une culture data-driven a un impact positif sur une entreprise à plusieurs niveaux.

Des décisions plus rapides et fiables

La maîtrise des données d’entreprise transforme radicalement la prise de décision au sein d’une société. Lorsque chaque employé a accès à des informations précises et à jour, la capacité à prendre des décisions éclairées s’étend à tous les niveaux de l’entreprise. Cela accélère le processus décisionnel et augmente la fiabilité des décisions prises. 

En intégrant l’analyse de data dans leurs routines quotidiennes, les employés peuvent identifier rapidement les opportunités d’optimisation, répondre efficacement aux défis et contribuer activement à la stratégie globale de l’entité, renforçant ainsi l’agilité et la compétitivité de l’entité sur le marché.

Un meilleur suivi de performance

L’utilisation des données pour alimenter les indicateurs clés de performance (KPI) transforme la manière dont les décideurs et les collaborateurs opérationnels évaluent leur succès. Grâce à des tableaux de bord dynamiques et à des rapports analytiques, le suivi des performances devient une pratique intégrée et transparente. Cela permet à chaque équipe de mesurer précisément ses progrès par rapport aux objectifs fixés, d’identifier rapidement les domaines nécessitant une attention particulière et d’ajuster les stratégies en temps réel pour garantir l’atteinte des objectifs.

Une meilleure connaissance du marché

Prendre le contrôle des données d’entreprise ouvre la voie à une compréhension approfondie du marché et des clients. En analysant les tendances actuelles, les comportements des consommateurs et les performances des produits, les entreprises peuvent déceler des opportunités inexplorées et anticiper les évolutions du marché. Cette richesse d’informations devient un avantage stratégique majeur, permettant de développer des produits et des services qui répondent précisément aux attentes des clients et de se positionner efficacement face à la concurrence.

Des données plus sécurisées

Lorsque les bonnes pratiques de gestion des date sont intégrées à la culture de l’entreprise, sécuriser ces informations devient plus facile pour l’équipe IT. Une sensibilisation généralisée aux principes de la sécurité des données réduit les risques de fuites d’informations et de violations de données, protégeant ainsi les actifs les plus précieux de la société. Une meilleure gestion des data favorise la conformité aux réglementations en vigueur, réduisant les risques légaux et renforçant la confiance des clients et des partenaires.

Une réduction des coûts

Data management analyse de donneee

Adopter une approche data-driven permet aux entreprises d’identifier les inefficacités opérationnelles et les dépenses superflues, offrant ainsi des possibilités significatives de réduction des coûts. En exploitant les données pour optimiser les processus, automatiser les tâches répétitives et améliorer la prise de décision, les entreprises peuvent réaliser d’importantes économies. De plus, une meilleure allocation des ressources et une planification plus précise contribuent à une utilisation plus efficiente du budget, maximisant le retour sur investissement de chaque projet.

Une amélioration de la relation client

L’approche data-driven enrichit considérablement l’expérience client. En analysant les données relatives aux interactions avec les clients, les préférences et les comportements d’achat, les entreprises peuvent personnaliser leurs communications, leurs offres et leurs services pour répondre aux besoins spécifiques de chaque segment de clientèle. Cette personnalisation renforce la fidélité des clients, améliore la satisfaction et augmente les chances de recommandations, contribuant ainsi à une croissance soutenue de la société au fil du temps.

Comment devenir une entreprise data-driven ?

Vous souhaitez amener votre organisation à devenir data-driven ? Devant un projet aussi large de gestion de données, il peut être difficile de décider par où commencer. Voici ce que nous recommandons généralement à nos clients : commencez par renforcer la structure des données de l’entreprise, équipez-vous des bons outils et misez sur l’accompagnement des employés.

1. Cadrez la gestion de vos données d’entreprise

Si vous n’avez pas encore une politique claire sur le sujet pour la gouvernance des données de votre entreprise, nous ne pouvons que vous recommander de commencer par là. Elle établit les usages à respecter pour l’utilisation et le partage de données au sein de votre entreprise.  

Il faut donc que votre équipe SI (Système d’Information) définisse les règles à suivre et les droits d’accès de chaque employé aux bases de données. Être data-driven ne veut pas dire donner accès à chaque employé à toutes les données sans aucun cadre. Ces initiatives de data protection sont impératives pour que vous soyez en règle avec le RGPD (Règlement Général sur la Protection des Données).

Une fois que cette politique est définie, vérifiez si votre architecture de données (ou Data Architecture) et votre infrastructure sont solides. Cette architecture comprend les règles, politiques et modèles qui régissent la collecte, le stockage, l’intégration et l’utilisation des données dans l’entreprise. Les maîtres-mots de la Data Architecture ? Fin des silos, sécurité et qualité des données.

securite donnees

2. Formez vos équipes à l’analyse de données

Une chose est sûre, une entreprise ne pourra jamais devenir data-driven si ses employés ne sont pas à l’aise avec l’analyse de données. Il est donc crucial de mettre en place un programme de formation à chaque niveau de l’entreprise. Pour qu’il réussisse, il faut que ce programme s’étale sur le long terme avec des rappels réguliers. 

Avant toute chose, nous vous recommandons de faire le point avec vos équipes sur leurs besoins et leurs craintes. Vos équipes de Ressources Humaines pourront ainsi développer un programme sur-mesure et plus efficace. Pour finir, nous vous conseillons de choisir un outil intuitif et de ne pas sous-estimer le temps que peut prendre une formation aussi large.

3. Facilitez l’analyse de données avec des outils de Business Intelligence

Un tableau de bord créé avec Power BI, l’outil BI de Microsoft

Les logiciels de Business Intelligence (BI) et de reporting facilitent l’analyse de gros volumes de données et la diffusion d’information. Ces outils spécialisés ont l’avantage de centraliser les données disparates d’une entreprise dans un seul même outil. L’utilisateur n’a ensuite qu’à les analyser avec leurs outils analytiques de pointe et à les présenter dans un rapport ou un tableau de bord. 

Si ce type d’outil décisionnel est aussi populaire aujourd’hui, c’est parce qu’il donne à chaque employé la possibilité de faire les analyses dont il a besoin sans demander à la SI. C’est toute l’idée de la self-service Business Intelligence (ou informatique décisionnelle en libre-service).

Quels outils BI adopter pour devenir data-driven ? Power BI de MicrosoftMyReport BE de MyReport (ex Report One) et Qlik Sense de Qlik sont particulièrement populaires auprès de nos clients.

Envie d’en savoir plus ? N’hésitez pas à nous contacter pour que nos experts vous préparent une présentation personnalisée.

Articles liés
Choisir un outil d'aide à la décision
Qu’est-ce qu’un outil d’aide à la décision ?
Besoin de prendre des décisions plus éclairées et structurées ? Équipez-vous d’un outil d’aide à la décision ! De quoi s’agit-il ? …
Le Data Mining en quelques exemples
Le Data Mining en 3 exemples concrets 
Le Data Mining peut être difficile à comprendre lorsqu’on le découvre. C’est pourquoi nous vous proposons d’en explorer 3 exemples concrets. …
La self service Business Intelligence
La self-service BI, qu’est-ce que c’est ?
Les outils de self-service Business Intelligence permettent à chaque employé de répondre lui-même à ses besoins d’analyses de données pour créer des rapports sans passer par la DSI …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
{embed_url}
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.