Comparatif des outils de Business Intelligence pour PME

Découvrez les critères clés de comparaison pour choisir votre outil de business intelligence. Comparez ensuite les principaux outils BI dans cet article.

Vous avez envie d’analyser vos données et de simplifier la production de vos reportings ? Vous cherchez alors certainement une solution BI.
Cependant, le marché des outils BI est vaste. Comment choisir le bon outil de business intelligence ? Quelles sont les meilleurs outils disponibles aujourd’hui pour un système décisionnel ? Toutes les réponses dans cet article !

Comparatif des principaux outils de Business Intelligence du marché 2024

Découvrez notre sélection des meilleurs outils de business intelligence du marché et notre analyse comparative des outils BI suivants :

1. Microsoft Power BI, la dataviz pour tous

Power BI est un des outils de Business Intelligence avec des fonctionnalités de datavisualisation les plus avancées. Il est aussi le plus populaire du marché décisionnel actuel.

Cet logiciel BI permet ainsi d’obtenir des rapports visuels et dynamiques facilement interprétables. L’ergonomie de Power BI permet en plus une prise en main facilitée. Pas besoin d’être un expert data pour élaborer ses tableaux de bord. Un autre avantage indéniable de Power BI est sa large gamme de connecteurs (plus d’une centaine) qui vous permet de vous connecter simplement à toute source de données.

Power BI est par ailleurs une solution freemium. Les fonctionnalités basiques de business intelligence sont donc accessibles gratuitement. De plus, le prix de ses licences payantes demeure accessible car à partir de 8,40€ / mois / utilisateur.

Il faut savoir que Power PI est accessible aussi bien en mode cloud (Power BI Service) que sur PC (Power BI Desktop) ou sur mobile (Power BI Mobile).

2. MyReport ( anciennement Report One), l’outil BI des PME

expertise myreport

Cet éditeur de logiciel spécialisé en Business Intelligence a conçu sa solution avec deux objectifs : avoir un logiciel BI à portée des PME, extrêmement facile à prendre en main tout en ayant une architecture robuste permettant d’avoir une forte puissance de calcul.

Le plus de MyReport ? Il permet de continuer à travailler dans l’environnement familier d’Excel. Vous pouvez ainsi accéder à vos indicateurs de performance pertinents (aussi appelés des KPI) en temps réel et en quelques clics avec MyReport.

3. Tableau, le chouchou des data analysts

Le logiciel Tableau est une solution Business Intelligence rachetée par Salesforce en 2019. Elle est célèbre pour sa puissance en matière d’analyse des données et de data visualisation. En effet, Tableau propose une expérience hautement visuelle, aussi bien pour l’exploration des données avec VizQL que pour la création de rapports.

Disponible sur site et en cloud, Tableau Software est pensée avant tout pour les grandes entreprises et les data analysts. En effet, elle fait partie des solutions BI les plus chères et nécessite une base solide en data analytics ainsi qu’en data management.

4. Qlik Sense, la BI en libre-service

Qlik Sense est un logiciel BI pensé nouveaux usages. Cet outil de business intelligence, disponible en mode SaaS propose un design 100% responsive permettant un usage sur mobile facilité. Il est l’héritier de QlikView, le logiciel Business Intelligence vétéran de Qlik lancé en 1993.

Il dispose par ailleurs d’une capacité de chargement des données très rapide, grâce à sa fonctionnalité d’agrégation de la data in-memory.

Cette rapidité d’exécution en fait une véritable force. Il existe une version gratuite, uniquement sur desktop. Le prix de licence débute à 30$ / mois.

5. IBM Cognos Analytics

IBM Cognos Analytics est un logiciel BI avancé, permettant notamment de faire de l’analyse prédictive. Il permet d’importer des données multi-source, de créer des tableaux de bord et visualisations ainsi que de générer des rapports à la demande.

IBM Cognos Analytics propose une licence à partir de 14,47€ / utilisateur / mois. À noter, le prix peut vite grimper en fonction de la formule choisie.

6. Domo

Domo est un outil de business intelligence cloud. Il permet d’accéder à ses rapports en temps réel. Une de ses forces réside dans ses fonctionnalités de datavisualisation avec plus de 300 graphiques interactifs et mobiles à disposition.

Par ailleurs, cet outil Business Intelligence a un catalogue de plus de 1000 connecteurs de données ! Son ETL permet de préparer les données sans avoir besoin de connaître le langage SQL.

Un plan d’essai gratuit est proposé pour tester son potentiel. La tarification commence en revanche à 170€ / mois pour 10 utilisateurs.

7. SiSense

SiSense est un logiciel BI basique et facile à prendre en main. Cette solution décisionnelle permettra à tous vos collaborateurs de gérer leurs données brutes quel que soit le volume. Elles pourront ensuite être visualisées sans intervention de votre service informatique. Il faut savoir que SiSense permet de gérer une grande variété de sources de données de l’entreprise : Google Analytics, Google Adwords, Sharepoint, CRM comme Salesforce…

8. Oracle BI EE

Oracle BI EE propose une une couverture fonctionnelle incomparable: tableaux de bord, veille proactive, alertes ad-hoc, analyses prédictives… Aussi appelée Oracle Business Intelligence Enterprise Edition, cette solution d’analyse décisionnelle permet de traiter de gros volume de données brutes.

Elle est basée sur une architecture BI robuste permettant d’effectuer rapidement de calculs. Cet outil de reporting opérationnel s’adresse plus particulièrement aux grandes entreprises qui cherchent à prendre les bonnes décisions et à disposer de plus d’informations exploitables.

Dataviz Zoho Analytics

9. Zoho Analytics

Zoho est un outil décisionnel qui vous permettra d’obtenir des rapports détaillés et d’analyser vos données. La synchronisation des données peut être programmé de façon périodique. 

De nombreuses API sont disponibles pour consolider toutes vos bases de données. L’éditeur Zoho est principalement connu pour son CRM, mais il a su se lancer dans l’analytique avec une plateforme décisionnelle performante.

10. Datapine

Datapine est un logiciel Business Intelligence de veille stratégique. Cet outil décisionnel dispose de capacités d’analyse et de gestion des données avancées pour vous aider à prendre les bonnes décisions. Il vous permettra de connecter n’importe quelle source de données (bases de données, données CRM, données ERP, données marketing, réseaux sociaux, helpdesk…) et ce en quelques clics. De plus, la vitesse de calcul est extrêmement rapide. Vous pouvez créer des graphiques par simple glisser-déposer tout en ayant accès à des fonctionnalités plus avancées : formatage conditionnel, prédictions, identifications de tendances… Plus de 80 modèles de tableaux de bord sont à disposition !

Pourquoi choisir un outil de Business Intelligence ?

Si vous n’êtes pas encore décidé à vous lancer dans la Business Intelligence, voici 8 raisons de choisir un outil BI :

Les outils de Business Intelligence facilitent l’accès à des données claires et significatives, permettant aux dirigeants et aux équipes de prendre des décisions éclairées. Cette amélioration de la chaîne décisionnelle favorise une réactivité accrue et une meilleure adaptation aux évolutions du marché, renforçant ainsi la compétitivité de l’entreprise.

Grâce aux outils de BI, la génération de rapports et d’analyses devient automatisée, rationalisant le processus de collecte et d’interprétation des données. Cette automatisation libère du temps et optimise l’efficacité opérationnelle, permettant aux équipes de se concentrer sur des tâches à plus forte valeur ajoutée.

Les solutions de Business Intelligence consolident et présentent des données précises, offrant une vue complète et fiable des activités de l’entreprise. Cette vue globale facilite l’évaluation des performances et guide les stratégies pour une croissance cohérente.

Les tableaux de bord actualisés en temps réel par les outils de BI assurent une réactivité immédiate. En identifiant rapidement les tendances ou les écarts, les équipes peuvent mettre en œuvre des actions correctives au moment opportun, garantissant ainsi une gestion proactive et efficace.

En utilisant des données historiques, les outils de BI facilitent la prédiction des tendances futures. Cette analyse des données passées permet d’anticiper les évolutions, fournissant ainsi un avantage stratégique en matière de planification et de prise de décisions informées.

La BI offre une compréhension approfondie des comportements d’achat et des préférences des clients. Cette analyse approfondie permet une personnalisation efficace des produits et services, améliorant ainsi la satisfaction et la fidélité des clients.

En rendant l’information accessible à l’ensemble des collaborateurs, la BI encourage une vision commune au sein de l’entreprise. Ce partage d’informations favorise la collaboration interne et l’alignement des objectifs.

La BI encourage une culture axée sur les données. En fournissant des indicateurs clés à l’ensemble des collaborateurs, cette approche favorise l’optimisation des performances en s’appuyant sur des informations précises et actuelles, induisant ainsi des prises de décisions plus éclairées.

Comment choisir le bon outil de Business Intelligence ?

Afin de vous permettre de comparer aisément les principaux outils BI du marché et de choisir parmi ces solutions informatiques de pointe, voici les critères clés qu’il vous faudra regarder de près et les questions à vous poser.

Les critères de comparaison à utiliser

1. La connexion aux données : Comment chacun des outils Business Intelligence qui vous intéressent se connecteraient-ils à vos différentes sources de données ? La solution choisie doit facilement se connecter avec l’ensemble de vos sources internes et externes de données (entrepôts de données, bases de données relationnelles…). Disposent-ils d’API, de connecteurs prêts à l’emploi ?

2. La modélisation des données : Comment la modélisation de données et l’exploration de données sont-elles conçues ? S’agit-il d’un système OLAP qui va modifier les bases de données pour les rendre exploitables ? Comment les données sont-elles structurées ?

3. La facilité d’utilisationIl est crucial que votre progiciel soit facilement utilisable afin que les utilisateurs métiers puissent rapidement le prendre en main. L’ergonomie de votre solution BI sera un point clé dans l’adoption des utilisateurs. Une solution plus intuitive sera toujours plus utile qu’une solution plus puissante. En effet, elle sera plus et mieux utilisée par les collaborateurs.

4. La vitesse de mise en production C’est un critère important de choix d’un outil de pilotage. Une fois connecté à la plateforme, l’outil doit être capable de produire vos rapports d’analyse et d’actualiser vos tableaux de bord en un temps record. Cette rapidité est clé pour faciliter la prise de décision.

5. Le choix des indicateurs : Pour analyser la performance de votre outil, le choix des indicateurs est une partie intégrante de l’outil. L’outil BI doit faciliter la configuration en temps réel des choix des indicateurs d’analyse et d’interprétation des données.

6. La puissance de calcul et de vitesse : Ce type d’outil se caractérise aussi par la puissance et la vitesse de calcul des données. Plus il est puissant plus la vitesse de calcul des données sera élevée. Ceci contribue à l’appréciation de la fiabilité de l’outil.

7. La data visualisation (ou dataviz) : Une fois les données analysées, il est important de procéder à leur interprétation. Si des analyses sont difficiles à lire, elles auront bien moins de chance d’être comprises et diffusées dans l’entreprise. C’est la problématique de la visualisation des données. Le logiciel choisi doit offrir une large gamme de représentations visuelles interactives et permettre la manipulation de données sur tout support.

Les questions à vous poser

Si vous souhaitez adopter une solution de Business Intelligence, il convient d’abord de vous poser les bonnes questions. Ces réponses vous donneront une vision claire des ressources à employer et des résultats escomptés pour des projets décisionnels.

1. Quel est le budget de notre projet BI et son périmètre ? Déterminer le budget et le périmètre d’un projet de Business Intelligence revêt une importance capitale. La taille et la nature de votre entreprise, qu’elle soit une multinationale ou une jeune pousse, impactent considérablement les exigences de votre système BI. Pour une grande entreprise, les besoins de collecte, d’analyse et de stockage des données seront plus vastes, impliquant ainsi un budget potentiellement plus conséquent.

En revanche, une start-up ou une petite entreprise pourrait opter pour des solutions plus agiles et économiques, en adéquation avec ses moyens financiers et ses objectifs spécifiques. La compréhension du périmètre et du budget de votre projet Business Intelligence est essentielle pour faire le choix le plus adapté à votre réalité d’entreprise.

2. Quel volume de données avez-vous besoin de traiter ? Le type et la taille de votre entreprise définiront la quantité de données à analyser et à gérer. Une grande structure peut exiger des solutions plus complexes, capables de gérer d’énormes volumes de données, nécessitant ainsi une infrastructure plus solide et des coûts d’implémentation plus élevés. À l’opposé, les besoins en traitement de données d’une petite structure pourraient être plus modestes. Avoir une idée précise de vos besoins vous permettra d’orienter votre sélection vers des logiciels capables de gérer efficacement vos volumes de données, tout en respectant vos contraintes budgétaires.

3À quels besoins et usages devra-t-elle être adaptée ? Il est important de définir vos besoins en amont avant de faire votre choix. Ces outils informatiques présentent en effet de multiples usages. En avez-vous besoin pour :  

  • Piloter plus efficacement votre activité avec un tableau de bord (ou dashboard) puissant ? 
  • Permettre à vos équipes de produire leurs rapports sans passer par la DSI, grâce à la self-service BI ? 
  • Automatiser la collecte et l’analyse de vos données pour fiabiliser et accélérer vos prises de décisions stratégiques ? 
  • Anticiper les évolutions de votre marché et détecter les erreurs d’activité grâce à l’analyse prédictive ?

4. Qui sont ses futurs utilisateurs ? Identifiez ses utilisateurs potentiels, c’est-à-dire tous ceux qui manipuleront ou restitueront vos données. Clarifier la liste d’utilisateurs et leurs droits respectifs vous aidera à mettre en place une data governance efficace. Cela permettra de garantir que toute votre organisation ait un comportement approprié dans la collecte, l’analyse et l’utilisation de données. Selon le cabinet Gartner, l’essor du marché de la BI au sein des entreprises a conduit 50 % des employés à l’utiliser directement ou indirectement dès 2021.

Allez plus loin pour mieux comprendre les outils de Business Intelligence

La BI ou Business Intelligence désigne les outils et processus permettant de collecter et d’analyser les données puis de les interpréter. L’objectif est d’aider les entreprises à construire des rapports dynamiques et personnalisés afin de mieux se piloter. On distingue différentes familles de solutions BI.

Les plus des outils actuels

Le marché de la BI et du reporting a beaucoup changé depuis ses débuts. Là où il n’y avait que des logiciels très techniques destinés aux data analysts et aux développeurs, il existe maintenant une variété d’outils pensés pour le grand public. C’est toute l’idée de la self-service BI : rendre la BI accessible à tous pour simplifier chaque processus décisionnel.

  • Tout d’abord, les outils actuels sont beaucoup plus accessibles et intuitifs. Leurs interfaces ont été largement simplifiées et rendues plus ergonomiques au cours des dernières années.
  • De plus, la dataviz et le data storytelling avancent à grands pas et font toute la différence. Grâce à ces concepts, il est plus simple que jamais de créer des rapports et des tableaux de bords faciles à lire et à diffuser.
  • Et enfin, ils sont devenus encore plus sécurisés et complets. En effet, ils couvrent et protègent maintenant l’ensemble du cycle de vie de la donnée : de la collecte et du nettoyage jusqu’à la gouvernance et la visualisation.

Les outils de datavisualisation

Ce sont des outils conçus pour faciliter l’illustration de vos analyses de données. Parce qu’il serait vraiment dommage que personne ne lise vos conclusions éclairées, tout ça parce que votre rapport a l’air d’une avalanche de chiffres !

L’avantage des outils de dataviz est leur simplicité d’utilisation. Ils mettent à votre disposition une foule de représentations graphiques dynamiques : cartes, graphiques à bulles, pyramides… Laissez parler votre créativité pour rendre vos rapports et tableaux de bord plus lisibles que jamais.

Avec la datavisualisation, chacun peut créer des rapports lisibles et impactants. Pas besoin d’être graphiste ou expert BI. Et chacun peut comprendre les analyses de données partagées par ses collègues.

Les outils de Business Intelligence 360

Les outils de Business Intelligence offrent un fonctionnel complet qui vous offre une vue à 360° sur vos données et votre performance.

  • Un outil de Business Intelligence va donc présenter l’ensemble des fonctionnalités de base pour programmer, exécuter et visualiser un ensemble de données (outils de requêtes SQL…).
  • Mais il vous offrira en plus des fonctionnalités plus avancées en matière de préparation et d’analyse des données sous plusieurs angles, grâce à l’Intelligence Artificielle.
  • Il faut aussi noter qu’une solution de reporting propose une large gamme de connecteurs data. Ces derniers peuvent se connecter à chaque data warehouse (entrepôt de données), base de donnée et progiciel que vous utilisez dans votre activité. Un outil de BI complet intègre les données dans sa plateforme avant toute analyse.

Envie d’une démo d’outils de reporting et tableau de bord ? Ou de conseils pour votre projet décisionnel ? Nous attendons votre message ci-dessous pour discuter de vos besoins de reporting avec un consultant BI. Vous bénéficierez de toute notre expérience d’intégrateur BI, longue de 20 ans.

Foire aux questions

[faq]

La Business Intelligence, ou BI, est l’ensemble des technologies, applications et pratiques pour la collecte, l’intégration, l’analyse, et la présentation des informations d’affaires. L’objectif de la BI est de soutenir et d’améliorer la prise de décision en entreprise. Elle utilise des données historiques et actuelles, ainsi que des techniques statistiques et de modélisation prédictive pour fournir des insights stratégiques. Les outils BI permettent aux utilisateurs de transformer des données brutes en informations pertinentes pour la stratégie et les opérations, de générer des rapports, des tableaux de bord et des visualisations de données afin de rendre les analyses accessibles aux décideurs et aux parties prenantes de l’entreprise.

La sécurité des données dans les outils BI est généralement assurée par plusieurs couches de protection qui incluent le chiffrement des données, à la fois en transit sur le web et au repos. La plupart des outils prennent en charge le chiffrement standard SSL pour les données en transit et utilisent des méthodes de chiffrement avancées pour les données stockées. En outre, ces outils offrent souvent des fonctionnalités de gestion des utilisateurs et de contrôle d’accès basé sur les rôles, assurant que seuls les utilisateurs autorisés puissent accéder à certaines données ou fonctionnalités. La conformité aux réglementations internationales comme le GDPR est aussi une considération importante, et les outils BI intègrent des fonctionnalités pour aider les organisations à se conformer à ces règlements, telles que des audits, des logs d’accès aux données, et des outils de gouvernance des données.

Oui, la personnalisation est une caractéristique clé. Ils permettent aux utilisateurs de créer des tableaux de bord et des rapports personnalisés qui répondent aux besoins spécifiques de leur entreprise. Cela peut inclure la sélection d’indicateurs de performance clés (KPIs) pertinents, la mise en forme et le style des visualisations, et même la création de vues interactives et de filtres dynamiques. Ces personnalisations permettent aux entreprises de mettre en évidence les informations les plus importantes pour leurs opérations et de rendre les données facilement compréhensibles pour différents groupes d’utilisateurs. En outre, l’utilisateur avancé peut généralement accéder à des options de scripting ou de programmation pour des personnalisations plus poussées ou des intégrations spécifiques au sein de son environnement technologique.

La Business Intelligence évolue rapidement avec des tendances axées sur l’automatisation et l’accessibilité. L’intelligence artificielle (IA) et le machine learning révolutionnent la manière dont les entreprises utilisent leurs données. Ces technologies permettent d’automatiser l’analyse, de découvrir des modèles et de prédire des résultats, offrant une vision plus approfondie et prédictive des performances. Par exemple, l’intégration de chatbots ou d’assistants virtuels dans les logiciels Business Intelligence rend l’accès aux données et la génération de rapports plus conviviaux pour les utilisateurs non-techniques. L’analyse augmentée et le traitement du langage naturel sont également des tendances notables, permettant une interprétation plus facile et plus approfondie des données pour des prises de décision plus rapides.

Les niveaux de compétence nécessaires pour utiliser les outils de Business Intelligence varient. Les outils modernes de BI sont devenus plus conviviaux et accessibles, nécessitant souvent des compétences de base en manipulation de données et une compréhension élémentaire des bases de données. Cependant, pour une utilisation plus avancée, une connaissance approfondie des principes d’analyse de données, de la visualisation de données et de la compréhension des modèles est utile. De nombreux fournisseurs proposent également des formations et des certifications pour maîtriser pleinement leurs outils.

Elle a de nombreux avantages. L’automatisation dans les outils de Business Intelligence réduit la dépendance à l’égard de tâches manuelles fastidieuses. Les processus de collecte, de nettoyage et de préparation des données sont accélérés, ce qui permet de consacrer plus de temps à l’analyse des données. L’automatisation garantit également la cohérence des rapports en éliminant les erreurs humaines, améliorant la qualité globale des données. De plus, en automatisant les tâches récurrentes, les utilisateurs peuvent accéder plus rapidement à des informations actualisées, favorisant une prise de décision plus agile.

Les outils BI intègrent des capacités d’analyse prédictive pour examiner les données historiques et détecter des tendances, des modèles ou des comportements récurrents. En analysant ces données, ces outils peuvent anticiper les changements et aider à prédire les tendances futures. L’analyse prédictive est basée sur des algorithmes sophistiqués qui évaluent les risques potentiels ou les opportunités à venir, permettant ainsi une planification proactive et une adaptation aux évolutions du secteur.

Les logiciels de Business Intelligence on-premise sont installés localement sur les serveurs de l’entreprise, ce qui signifie que l’entreprise est responsable de la maintenance, des mises à jour et de la sécurité de l’outil. En revanche, les solutions basées sur le cloud web sont hébergées sur des serveurs distants et gérées par des fournisseurs de services cloud. Les principales différences résident dans l’accès et la gestion des données :

  • On-premise : L’entreprise a un contrôle total sur ses données et sa sécurité, mais nécessite des ressources pour la maintenance et les mises à jour.
  • Cloud : Les données sont stockées hors site, ce qui réduit la charge de maintenance pour l’entreprise, offrant une extensibilité et une accessibilité accrues, mais nécessite une confiance en la sécurité et la fiabilité du fournisseur de services cloud.

Oui, la plupart des outils Business Intelligence offrent des fonctionnalités d’intégration de données provenant de sources externes. Ces outils peuvent se connecter à une variété de sources, y compris des bases de données externes, des applications cloud, des fichiers plats, des API, et même des données provenant de réseaux sociaux. Les utilisateurs peuvent configurer ces connexions pour rassembler et intégrer des données externes dans leurs analyses, rapports et tableaux de bord.

Les logiciels de Business Intelligence intègrent des fonctionnalités avancées pour gérer la diversité croissante des sources de données, y compris les données non structurées. Ces outils utilisent des capacités d’ETL (Extract, Transform, Load) pour nettoyer, normaliser et transformer les données de différentes sources en formats cohérents et exploitables. De plus, l’utilisation de techniques telles que le traitement du langage naturel (NLP) et l’apprentissage automatique (machine learning) permettent aux outils de BI de comprendre et d’analyser des données non structurées, comme des documents texte, des images ou des fichiers audio/vidéo, offrant ainsi une vue holistique des informations pour une meilleure analyse.

La mise en place implique généralement plusieurs étapes :

  • Évaluation des besoins : Comprendre les besoins spécifiques de l’entreprise, les objectifs de la plateforme BI, et les types de données à analyser.
  • Sélection de l’outil : Identifier les logiciels BI adéquats en fonction des besoins de l’entreprise, des fonctionnalités offertes, du budget et de la facilité d’utilisation.
  • Acquisition des données : Collecter les données pertinentes provenant de diverses sources, telles que des bases de données internes, des fichiers CSV, des systèmes CRM, des applications cloud, etc.
  • Nettoyage et préparation des données : Effectuer le nettoyage, la normalisation et la structuration des données pour qu’elles soient utilisables dans l’outil de BI.
  • Configuration et intégration : Configurer le logiciel pour qu’il se connecte aux sources de données, définir des tableaux de bord, des rapports et des indicateurs clés.
  • Formation des utilisateurs : Former les utilisateurs finaux pour qu’ils puissent comprendre et utiliser efficacement l’outil BI.
  • Évaluation continue et amélioration : Évaluer régulièrement les performances de du logiciel, effectuer des ajustements si nécessaire pour répondre aux besoins changeants de l’entreprise.

Les outils de Business Intelligence peuvent mesurer le ROI des initiatives commerciales en analysant divers indicateurs clés de performance (KPIs) et en les reliant aux objectifs stratégiques de l’entreprise. Ils permettent de suivre et d’évaluer les performances des différentes stratégies, campagnes marketing ou projets commerciaux en temps réel. Ces outils compilent les données, les convertissent en informations exploitables et offrent des analyses détaillées pour évaluer l’efficacité des initiatives commerciales. Grâce à cette évaluation, les décideurs peuvent prendre des décisions plus éclairées pour optimiser les investissements futurs.

Les fournisseurs d’outils de BI offrent généralement plusieurs services pour accompagner les entreprises. Cela inclut souvent des formations pour les utilisateurs, des sessions de sensibilisation, voire des certifications pour une utilisation avancée. De plus, un support client est généralement fourni pour répondre aux questions techniques, aider à résoudre les problèmes d’utilisation et assurer un fonctionnement optimal des outils. Certains fournisseurs offrent également des services de conseil pour aider les entreprises à maximiser l’efficacité de leurs analyses et à aligner les outils de BI avec leurs objectifs commerciaux.

Plusieurs défis peuvent surgir lors de la mise en place ou de l’utilisation des outils de BI. Parmi les principaux, citons la mauvaise qualité des données, la complexité de l’intégration de différentes sources de données, des objectifs mal définis, un manque de compétences pour interpréter correctement les données et enfin, une résistance au changement au sein de l’entreprise. Il est crucial d’élaborer une stratégie claire, de veiller à la qualité des données, de former les utilisateurs et de garantir l’implication des parties prenantes pour une adoption efficace et un usage optimal des logiciels de BI.

Articles liés
Power BI Excel
Power BI et Excel, comment les utiliser ensemble ?
Besoin d’importer des données, des modèles ou des rapports Excel dans Power BI ? Pas de panique, suivez le guide ! …
power bi google analytics
Power BI et Google Analytics : comment les connecter et les départager ?
Quelles sont les forces et les faiblesses de ces deux outils ? Et comment intégrer vos données Google Analytics à Microsoft Power BI ? …
Power BI vs Excel
Power BI vs Excel : quelles différences pour votre reporting ?
Excel reste un concurrent de taille pour les outils de BI. Quelles sont les forces et faiblesses de Power BI et d’Excel pour le reporting ? …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
{embed_url}
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*