L’outil décisionnel : comprendre et choisir le vôtre

Découvrez tous les critères clés pour choisir votre futur outil décisionnel ainsi que les meilleurs outils disponibles sur le marché.

La Business Intelligence offre de larges avantages dans le pilotage des entreprises et l’aide à la prise de décisions. En effet, ses outils décisionnels permettent de faire des analyses précises de données complexes et en grande quantité. L’adoption de la BI par les décideurs leur permet notamment d’avoir un aperçu précis de l’activité de leur entreprise à un moment déterminé et d’anticiper les actions pour réduire les marges de risques. S’il existe une gamme d’outils décisionnels, le meilleur n’est pas celui qui offre un nombre élevé de fonctionnalités, mais l’outil qui est le plus compatible possible avec les besoins spécifiques de votre entreprise.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un outil décisionnel ?

Un outil décisionnel, c’est un outil qui facilite la prise de décisions. Pourquoi est-ce nécessaire ? Parce que beaucoup de décideurs ont mal à prendre des décisions rapides et éclairées parce qu’ils manquent d’informations fiables ou parce qu’ils croulent au contraire sous une masse de données complexes. C’est particulièrement vrai aujourd’hui avec l’explosion des outils digitaux et donc des données générées en entreprise. C’est pourquoi d’après une étude de NewVantage Partners datée de 2020, seulement 48,5% des entreprises s’appuient sur la donnée pour nourrir leurs innovations. Trouver et analyser la donnée nécessaire demande du temps et de bons outils.

Tirer profit de vos analyses en big data

Aussi appelées des solutions de Business Intelligence, les solutions décisionnelles ont pour but de faciliter le pilotage et l’optimisation des performances d’une organisation. L’enjeu est d’avoir la bonne information au bon moment afin de prendre la meilleure décision. Les avantages du recours à un outil décisionnel sont nombreux :

  • Consolidation des données ;
  • Simplification de l’analyse des données ;
  • Présentation intuitive des informations (tableaux de bord, cartes interactives, graphiques etc.) ;
  • Mise à disposition d’indicateurs de performance pertinents ;
  • Amélioration de la visibilité sur la situation de l’entreprise ;
  • Automatisation du processus de décision ;
  • Amélioration et fiabilisation des décisions prises.

Les critères pour choisir son outil décisionnel

Mais alors, comment sélectionner une solution d’aide à la décision adaptée aux besoins de votre entreprise ? Ce choix est déterminant pour le succès de votre projet décisionnel. Pour un choix réussi, nos experts en Business Intelligence vous conseillent d’utiliser les critères de sélection suivants.

1. Définissez vos besoins métiers

Certaines questions méritent d’être posées pour le succès de votre système décisionnel. Il est important que vous connaissiez précisément les besoins des utilisateurs métiers de votre futur outil d’aide à la décision.

Demandez-vous : de quoi avons-nous besoin ? Quelles seront nos sources de données ? Seront-elles compatibles avec notre logiciel BI ? Quelle sera la périodicité de son utilisation ? Quelles fonctionnalités de la Data Visualisation seront les plus utiles pour notre utilisation ? Avons-nous une idée des KPI qui seront utilisées ? Ce sont là quelques interrogations utiles afin d’avoir une idée précise de l’outil décisionnel qu’il vous faut compte-tenu de votre contexte décisionnel.

2. Précisez le périmètre de vos données

Le succès d’un projet BI nécessite une stratégie de données d’entreprise clairement définie. Il faut tout d’abord que vous identifiez les données que vous avez besoin de collecter et d’analyser. 

  • Où ces données sont-elles stockées ? Dans un data warehouse (entrepôt de données) ? Dans une base de données ? Dans un logiciel métier ?
  • Quel est le format de ces données ?
  • Quelle quantité de données l’outil devra-t-il gérer ?

Toutes ces informations vous permettront de fixer le périmètre de votre projet en matière de gestion de données. C’est un processus crucial pour éviter que vous investissiez dans un outil trop puissant par rapport à vos besoins, ou l’inverse.

3. Vérifiez l’ergonomie de l’interface utilisateur

Un outil décisionnel doté d’une interface simple et intuitive vous sera plus facile d’utilisation, et surtout plus facilement adopté par ses futurs utilisateurs. Pour ne pas perdre du temps, évitez de vous encombrer d’une interface difficile à prendre en main.

Quand on sait que 74% des employés interrogés par disent se sentir dépassés ou malheureux quand ils doivent travailler avec des données. C’est ce qu’on constaté Accenture et Qlik dans le cadre d’une étude commune publiée en 2020. Il est donc crucial que vous offriez à vos collaborateurs un outil aussi facile d’accès que possible.

4. Facilitez votre exploration de données

Les meilleurs outils décisionnels sont ceux qui offrent la possibilité à leurs utilisateurs une exploration des données dans leur globalité. Ils doivent aussi permettre une exploration plus détaillée des données présentées tant dans les tableaux que dans les visualisations.

5. Allez plus loin avec la datavisualisation

Choisissez une solution BI qui permet d’offrir plusieurs possibilités de visualiser les données. Optez pour l’outil qui peut générer à la fois des graphiques linéaires, des histogrammes, des camemberts. Aussi, votre outil décisionnel doit être en mesure de mélanger et d’associer plusieurs types de graphiques différents.

6. Assurez la sécurité de vos données

Votre solution décisionnelle doit être sécurisée et les rôles de chaque utilisateur définis. La sécurité de vos données consiste à définir qui est autorisé à introduire des données, qui peut les modifier, qui est-ce qui a le droit de les publier et qui peut les utiliser. Il est aussi nécessaire de protéger vos données des cyber-attaques, et de vous assurer que vous êtes en conformité avec les réglementations en vigueur, type RGPD.

7. Faites le point sur l’évolutivité de l’outil

Au fur et à mesure que le nombre d’utilisateurs et le volume des données augmentent, l’outil doit être en mesure d’adapter ses performances en conséquence. Le but ? Produire en temps réels les données utiles à la décision des gestionnaires.

8. Offrez-vous plus de mobilité

Il est un avantage supplémentaire que les utilisateurs puissent accéder à l’outil où qu’ils soient. Un outil figé qui n’est utilisable qu’à un lieu précis ou un emplacement unique serait nettement moins pratique et ne permettrait pas de gagner en réactivité. Votre outil décisionnel se doit d’être accessible en tout lieu, et sur tout support (tablette, smartphone, ordinateur).

Les outils décisionnels leaders du marché

Sur le marché de l’informatique décisionnelle, nos experts BI vous recommandent particulièrement les trois solutions suivantes. Découvrez leurs particularités et leurs atouts pour faciliter la prise de décision.

Power BI de Microsoft

partager vos rapports powerb bi

Ce logiciel de Microsoft est la solution BI la plus populaire du monde actuellement. Power BI Microsoft se distingue par son prix abordable et par ses fonctionnalités de dataviz qui permettent à chacun de créer des rapports dynamiques et lisibles. Il est aussi accessible aux utilisateurs avec peu d’expérience car il s’agit d’un outil de self-service BI.

Enfin, Microsoft propose son logiciel à la fois en mode Cloud et On Premise. Avec une solution cloud, vous pourrez accéder à vos tableaux de bord à tout moment et sur chacun de vos appareils (mobile, tablette, PC). De plus, l’éditeur américain offre aussi une licence gratuite Power BI Free dont les fonctionnalités sont intéressantes.

Le logiciel Tableau est au coude à coude avec Power BI en termes de popularité. Cet outil est particulièrement populaire auprès des grandes entreprises et des data analysts expérimentés. Il dispose d’une interface ergonomique et facile à prendre en main. Il inclut aussi de nombreux connecteurs permettant de réconcilier toutes vos sources de données.

Par ailleurs, cet outil décisionnel met à disposition des tableaux de bord pré-paramétrés dans sa fonctionnalité Dashboards Starters. Ceux-ci facilitent les reportings et permettent d’optimiser le temps de travail.

Utiliser le logiciel Tableau

MyReport BE de MyReport

myreport

MyReport BE est un outil décisionnel français développé par MyReport (ex Report One). Il est connu pour sa facilité d’utilisation. En effet, il est intégré avec Microsoft Excel et permet à l’utilisateur de faire son reporting dans l’environnement familier du tableur Microsoft. Il facilite ainsi la conception de tableaux de bord, de reportings et d’analyses avancées.

Ainsi, cette solution décisionnelle tout-en-un rend la BI accessible aux PME. Elle permet une analyse précise des données pour piloter facilement son entreprise. Il faut aussi noter que cette solution dispose d’un nombre important de connecteurs de données et de fonctionnalités de collaboration. 

Besoin de parler de votre projet avec un expert ? N’hésitez pas à prendre contact avec nous. Nous intégrons des solutions décisionnelles dans des entreprises depuis plus de 20 ans.

Articles liés
Les fonctionnalites d un outil bi
Quelles sont les principales fonctionnalités d’une solution BI ?
Vous réfléchissez à vous équiper d’une solution BI ? Découvrez les fonctionnalités fondamentales à privilégier dans votre choix.  …
business intelligence pme
PME : pourquoi adopter la Business Intelligence ?
Vous vous demandez encore si intégrer la BI à votre pilotage d’entreprise vous sera utile ? Découvrez dans cet article pourquoi adopter la BI est clé pour les PME …
pourquoi faire de la bi
Pourquoi faire de la BI ?
La Business Intelligence devient incontournable. Mais si vous n’êtes pas encore convaincus, découvrez toutes les raisons de déployer un outil BI dans votre entreprise dans cet article ! …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
{embed_url}
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.