Quels sont les meilleurs outils de data visualisation ?

Power BI, Tableau, Qlik Sense… Nous vous révélons les secrets des meilleurs outils de data visualisation pour vous aider à choisir le vôtre.

Les outils de data visualisation gagnent en popularité ces dernières années. En effet, ils facilitent grandement le reporting, le pilotage d’activité et la diffusion de données au sein des entreprises. Vous souhaitez en adopter un vous aussi ? Nous vous présentons les meilleurs outils du marché de la visualisation des données avec leurs spécificités pour vous aider à faire votre choix.

Qu’est-ce que la dataviz ?

rapport dynamique

Aussi appelée visualisation de données ou dataviz, la data visualisation est l’art de représenter graphiquement et simplement des données complexes. À titre d’exemple, l’évolution des températures et de la météo est beaucoup plus facile à intégrer pour un cerveau humain s’il lit une carte colorée que s’il est face à un tableau de données d’ensoleillement.

En entreprise, elle permet de faciliter la compréhension des données-clés par chaque équipe métier, même par ceux qui ont peu d’appétence pour l’analyse de données. Pour ce faire, elle peut prendre une variété de formes : diagrammes, cartes interactives, cartes topographiques, histogrammes, infographies, rapport, tableau de bord (aussi appelé un dashboard en anglais)…

La dataviz est le plus souvent appliquée dans la création de reportings et de tableaux de bord pour les rendre faciles à lire. C’est pourquoi elle est devenue un outil-clé pour mettre en place un reporting efficace dans une organisation. Envie de s’en savoir plus ? Découvrez des exemples de data visualisation parlants.

Pourquoi utiliser la data visualisation ?

Les raisons d’utiliser la data visualisation sont nombreuses ! D’abord, elle simplifie la compréhension d’informations-clés par chacun. Quelle que soit la branche, l’équipe ou le collaborateur concerné, la dataviz permet de transformer les données brutes en graphiques visuels pour qu’elles soient compréhensibles pour tous en un coup d’œil. Non seulement cela, mais elle vise à ce que chacun ait envie de s’intéresser aux chiffres-clés de soi-même. Tout simplement parce qu’ils sont capables d’interpréter et d’explorer les analyses présentées sur leur tableau de bord métier.

Ensuite, l’outil de data visualisation facilite la diffusion d’informations-clés au sein de l’organisation. Les données transformées sont en effet beaucoup plus compréhensibles et cela facilite la circulation de ces dernières par le biais des reportings réguliers et des tableaux de bord d’équipe. De ce fait, il aide chaque équipe métier à suivre ses indicateurs-clés et donc à évaluer ses performances.

Enfin, la visualisation de données permet d’accélérer la prise de décisions stratégiques et de faciliter le pilotage de la société ! En effet, une visualisation globale et précise sur les résultats d’exercice permet à chaque responsable d’être plus éclairé et réactif. De plus, se baser sur des données fiables permettra de prendre des décisions optimales.

Ainsi, elle n’est pas seulement un outil destiné aux data analystes, aux développeurs web ou à la Direction Générale, mais à tous de l’équipe marketing aux RH !

rapports visuels

Comment faire de la data visualisation ?

En entreprise, la visualisation de données est principalement utilisée pour créer des rapports d’activité et des tableaux de bord. C’est un outil qui facilite considérablement l’interprétation des exercices et des résultats de l’organisation et donc son pilotage stratégique.

Alors comment vous lancer ?

  • Commencez par identifier et récupérer les données que vous souhaitez diffuser au sein de votre société.
  • Trouvez les représentations graphiques les plus appropriées pour illustrer ces données et les indicateurs de performance qu’elles alimentent. Peut-être des diagrammes circulaires (ou “camembert”) pour représenter des pourcentages ? Ou une carte choroplèthe pour illustrer la répartition des ventes sur un territoire ? Ou encore des courbes combinées pour illustrer l’évolution du nombre de salariés et de la masse salariale dans le temps ?
  • Afin de simplifier le travail, nous vous conseillons de vous appuyer sur des outils dédiés, tels que Power BI, Tableau ou encore MyReport. Envie d’en savoir plus sur les meilleurs outils de visualisation ? Nous vous détaillons leurs forces et leurs faiblesses ci-après.

Les meilleurs outils de data visualisation

Les outils de data visualisation sont aujourd’hui souvent intégrés à des solutions de Business Intelligence (aussi appelé des logiciels décisionnels ou des logiciels de reporting). Il en existe aujourd’hui une grande variété sur le marché, adaptés aux différents besoins des entreprises. Vous y trouverez forcément votre bonheur.

A. Microsoft Power BI

Power BI est la solution de Business Intelligence (BI) et de data visualisation en self-service de Microsoft. Elle permet de collecter automatiquement, de nettoyer, d’analyser et d’illustrer quantité de données de sources internes ou externes. Celles-ci peuvent provenir aussi bien d’Excel, d’Azure SQL DB ou de votre CRM que de votre ERP ou des réseaux sociaux.

Elle vous donne la possibilité d’illustrer vos analyses par des rapports et tableaux de bord interactifs. Elle est connue pour la richesse de ses outils de data visualisation Power BI et pour le côté lisible et attrayant de leurs reportings et dashboards. De plus ces tableaux de bord sont hautement personnalisables et peuvent être actualisés automatiquement.

Power BI Microsoft a un grand avantage sur ses concurrents : il est accessible aux collaborateurs qui ne sont pas experts en analyse de données et en reporting. Son éditeur propose quantité de ressources d’apprentissage pour aider les utilisateurs non-experts à prendre en main ses fonctionnalités.

Quelles sont les limites de ce progiciel de visualisation ? Power BI peut traiter un maximum de 2 Go de données à la fois, et est donc moins adapté aux données très volumineuses.

Combien faut-il payer pour utiliser Power BI ? Son éditeur vous propose une licence gratuite pour commencer ainsi que trois licences payantes. Le tarif mensuel par utilisateur est de 8,40 € pour Power BI Pro et de 16,90 € pour Power BI Premium Per User. Enfin, l’éditeur américain propose une licence par capacité pour les grandes organisations dont le coût varie entre 212,30 € et 16 861,70 € par mois.

B. Tableau de Salesforce

Le logiciel Tableau, racheté par Salesforce en Tableau 2019, est aussi très connu sur le marché de la visualisation de données. S’il est célèbre, c’est du fait de la variété et la puissance de ses outils de visualisation. C’est aussi parce qu’il rassemble aujourd’hui une communauté de fans très actifs.

Aussi appelé Tableau Software, c’est un outil très efficace qui permet d’analyser plusieurs sources de données à la fois et de traiter un grand volume de données. Ensuite, vous disposez d’un large éventail de représentations graphiques en tout genre pour créer les reportings et dashboards dont vous rêvez.

Néanmoins, Tableau a pour inconvénient d’être assez compliqué à utiliser pour des débutants. Son apprentissage d’utilisation est donc lent, ce qui explique qu’il soit plutôt destiné aux data analysts expérimentés. Cet outil de visualisation s’adresse également surtout aux grandes sociétés, d’où son prix plus élevé que la moyenne.

Concernant le tarif, sa version publique est gratuite. Mais Tableau propose également une offre de 3 licences différentes : Tableau Viewer à partir de 12 €, Tableau Explorer à partir de 35€ et Tableau Creator à 70 € par utilisateur par mois.

C. Les outils de data visualisation de Google

Le géant américain offre 2 outils dans le domaine :

1) Google Charts : Cet outil permet de créer des graphiques interactifs ainsi que des tableaux de bord interactifs. Il est simple d’utilisation et peut traiter de petits et grands volumes de données. Cet outil est compatible pour des multi-navigateurs et peut fonctionner sur Chrome, Mozilla Firefox ou encore Safari.

L’un de ses grands atouts est sa faculté de créer des visualisations différentes et d’y ajouter des touches de personnalisation grâce à l’édition CSS. Charts a aussi l’avantage d’être gratuit actuellement.

Néanmoins, même si l’outil peut être utilisé par un débutant, il demande une compréhension de base de JavaScript pour pouvoir faire des publications sur un site web.

2) Google Looker Studio : En 2019, le navigateur américain a également racheté Looker, un outil de Data Discovery ayant pour but de vous simplifier la visualisation de données. Après ce rachat, ils ont fusionné Looker et leur outil Google Data Studio pour donner naissance à Looker Studio en octobre 2022.

Alors de quoi est-il capable ? Ce dernier est un outil d’analyse de données et de data visualisation. Ainsi, il vous permet de créer des tableaux de bord et des rapports interactifs qui afficheront vos analyses en temps réel. Il intègre tous les types de données, tels que Google Analytics, MySQL, SQL, PostgreSQL, Google Ads, etc. Ce logiciel a l’avantage d’être facile à prendre en main.

Ses usagers ont remonté différentes faiblesses. Tout d’abord, le chargement des tableaux de bord sont parfois lents, surtout lorsqu’il y a beaucoup de données à analyser. Ensuite, il lui manque quelques connecteurs natifs et fonctionnalités.

Ses outils de base sont gratuits. Cependant, si vous souhaitez utiliser certains connecteurs de données ou partager vos data visualisations, vous devrez acquérir des abonnements payants (au Google Cloud par exemple). De plus, l’entreprise est en train de lancer Looker Studio Pro.

D. Qlik Sense par Qlik

Qlik Sense a pour objectif de permettre au plus grand nombre de bénéficier des avantages de la BI. C’est pourquoi il s’agit d’une solution BI et de visualisation de données en self-service. Qlik est un vrai vétéran de la BI et son outil a pour but d’être à la pointe tout en restant simple à utiliser.

Qlik Sense (à ne pas confondre avec son ancêtre Qlik View) est populaire pour trois raisons majeures. C’est tout d’abord son accessibilité pour ceux qui débutent en BI qui plait : ses outils de data visualisation sont intuitifs et puissants. Ensuite, il se distingue par la vitesse à laquelle il charge les données et enfin par ses règles de sécurité automatiques très fines.

Cet outil BI, proposé en cloud et sur site, est moins simple d’utilisation quand il s’agit de procéder à de la préparation de données ou à du data blending. De ce point de vue-là il nécessitera l’appui de quelque d’expérimenté en analyse de données.

Qlik Sense offre deux formules payantes en plus d’une version d’essai :

  1. Sa licence Qlik Sense Business à 30 $ par mois par utilisateur
  2. Et sa formule Qlik Sense Entreprise dont le coût n’a pas été rendu public.

E. MyReport BE de MyReport

MyReport BE de MyReport est un outil de visualisation et de reporting très facile à prendre en main. Utilisable dans l’univers familier d’Excel, elle vous garantit une grande flexibilité et facilité d’usage. En effet elle est fondée sur un système simplifié de glisser-déposer.

Cet outil de BI en libre-service s’adresse avant tout aux PME et ETI ainsi qu’aux collaborateurs non-experts en data analytics et en data visualisation. Ses fonctionnalités leur permet de manipuler leurs données dans Excel et de créer des tableaux de bords ainsi que des reportings interactifs. Cerise sur le gâteau, ces derniers peuvent aussi être automatisés pour simplifier votre reporting.

MyReport (anciennement Report One) ne diffuse pas publiquement le prix de sa plateforme. Celui-ci dépend en effet du prix de la licence choisie, des frais de déploiement et des frais de formation. N’hésitez pas à nous contacter pour un devis sur-mesure.

F. Zoho Analytics

Très appréciée, Zoho Analytics est une solution de dataviz simple d’utilisation qui comprend un large éventail de modèles préétablis. Il intègre aussi plus de 500 applications et un grand éventail de guides d’apprentissage.

Zoho Analytics présente une variété d’avantages. Tout d’abord, elle offre la possibilité de créer des reportings et tableaux de bord qui peuvent être consultés sur mobile. Elle vous permet aussi de vous appuyer sur Zia, leur outil d’Intelligence Artificielle, pour faciliter votre prise de décision. Enfin, vous pourrez créer des portails d’analyse dédiés grâce à Zoho Sites.

Il faut cependant noter que cette plateforme convient mieux aux personnes ayant déjà de l’expérience en matière d’analyse de données. Concernant son tarif, il est de 24 à 455 € par mois selon l’abonnement (basic, standard, premium ou entreprise).

Dataviz Zoho Analytics

Et Microsoft Excel alors ?

Il n’y a plus besoin de présenter Excel, tellement c’est un logiciel de bureau omniprésent de nos jours. C’est aussi pourquoi nombre de clients nous demandent : “Est-ce que je ne pourrais tout simplement pas créer des data visualisations sur Excel ?”

Et notre réponse est oui, vous pouvez le faire. Excel permet de créer des graphiques et des tableaux en tous genres, en plus d’analyser quantités de données. Vous pouvez personnaliser ses caractéristiques de visualisation, sa police, ses couleurs etc. Il a aussi l’avantage d’être disponible sur ordinateur et sur mobile (Windows, MacOs, Android et iOS).

Mais c’est un outil aux capacités limitées si vous souhaitez vous lancer sérieusement dans la data visualisation. Pour commencer, la variété des représentations graphiques proposées est plus réduite que chez un outil dédié comme Power BI. Ensuite, Excel a l’inconvénient de générer fréquemment des erreurs lors du report de données. Et enfin, ce progiciel ne met pas à jour aussi efficacement et en temps réel les données représentées.

Comment choisir parmi les outils de data visualisation ?

Vous hésitez entre différents outils de data visualisation ? Vous pouvez utiliser les critères ci-dessous pour faire votre choix parmi les outils décisionnels décrits ci-dessus.

data connecteurs

Premièrement, tenez compte des utilisateurs finaux. L’efficacité de la visualisation de données ne repose pas seulement sur la performance de l’outil, mais il faudra également tenir compte de ses usagers. Ainsi, choisissez un progiciel de visualisation de données qui sera facile à manipuler pour ces derniers.

S’il s’agit plutôt de collaborateurs métiers que de data analysts, choisissez un outil en self-service et facilement accessible. Il en existe aujourd’hui une variété, simples d’utilisation, puissants et riches en ressources d’apprentissage. Cependant, si vos destinataires sont principalement des data analysts, un logiciel plus poussé pourrait être préférable.

Le choix de votre outil dédié doit également correspondre à votre budget. En la matière, ce n’est pas parce qu’un logiciel est cher qu’elle est nécessairement parmi les meilleures.

Enfin, adaptez votre choix à vos besoins actuels. Si vous commencez tout juste à adopter la data visualisation, ne prenez pas un outil trop poussé. Commencez par un outil plus abordable avant d’adopter un progiciel plus cher si vos besoins le justifient.

Besoin de discuter de votre projet d’adoption de la data visualisation avec un(e) expert(e) en BI ? Contactez-nous ci-dessous pour échanger sur vos besoins et pour voir nos outils spécialisés en démonstration personnalisée. Pour aller plus loin, vous pouvez aussi consulter notre blog sur lequel nous traitons d’une grande variété de sujets touchant à la BI.

Articles liés
No data was found
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
{embed_url}
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*