Qu’est-ce qu’un outil d’aide à la décision ?

Besoin de prendre des décisions plus éclairées et structurées ? Équipez-vous d’un outil d’aide à la décision ! De quoi s’agit-il ?
Facilitez votre prise de decisions

La prise de décision constitue une étape clé dans le processus de gestion de projets ou d’une organisation. Mais prendre des décisions en entreprise est complexe et il n’est pas toujours facile de s’y retrouver. À l’heure où les données à traiter ne cessent de se multiplier, de nombreux outils d’aide à la décision (OAD) voient le jour.

À quoi servent ces outils et logiciels d’aide à la décision ? Quels avantages présentent-ils ? Comment bien les choisir ?

Les outils d’aide à la décision, c’est quoi ?

 

Conçu pour aider les décideurs à analyser et valoriser les données relatives à leur entreprise, l’outil d’aide à la décision est un précieux allié stratégique. Il permet aux dirigeants de :

  • Gagner en efficacité dans leurs prises de décisions,
  • Avoir une vue complète sur l’ensemble des activités
  • Et mieux connaître leur marché.

En effet, ces outils mettent en lumière les informations en proposant plusieurs scénarios possibles selon des critères définis. Ils visent à gérer et hiérarchiser ces informations afin de définir les alternatives qui se présentent et la meilleure option à choisir à un instant donné.

Ces outils partagent un objectif commun : collaborer plus efficacement et accompagner les processus d’aide à la décision, individuelle ou collective.

Un outil d’aide à la décision, ça ressemble à quoi ? Ces outils prennent des formes très différentes. Ils vont des outils les plus simples, comme les arbres de décisions, aux logiciels d’aide à la décision, plus formalisés et plus puissants.

Quels sont les principaux outils d’aide à la décision ?

 

En réalité, l’aide à la décision est un dispositif regroupant une variété d’outils permettant de faciliter la prise de décision.

Les logiciels d’aide à la décision

Les logiciels d’aide à la décision sont des outils d’analyse avancés qui facilitent le processus de prise de décision grâce à divers outils (tableaux de bord, simulations, projections, courbes d’évolution, etc.). En plus d’agréger des données et des indicateurs clés, la plupart utilisent l’intelligence artificielle pour simuler plusieurs réalités.

Ce type de logiciel ne se contente pas seulement de proposer une liste exhaustive de solutions, mais évalue aussi leur faisabilité et la procédure à suivre. Il permet ainsi de faire des choix à travers une problématique multi-attributs.

On peut par exemple citer MyReport, la solution de Business Intelligence de Report One, Salesforce Analytics Cloud ou encore TIBCO Spotfire.

L’arbre de décision

L’arbre de décision est l’une des méthodes les plus populaires et les plus efficaces. Il a pour objectif de déterminer la meilleure solution parmi un ensemble de choix matérialisés sous la forme d’un arbre.

Cet arbre est un schéma qui présente les différents choix possibles et leurs résultats. L’arbre de décision montre ainsi les probabilités de chaque résultat et le résultat final de chaque combinaison de choix.

Un arbre de décision

Le créateur de l’arbre peut ainsi avoir une vision claire des résultats qui s’offrent à lui. L’objectif ? Prendre la décision qui lui assurera le plus grand bénéfice avec la plus grande probabilité.

La matrice de décision

Cet outil est particulièrement efficace pour prioriser les tâches et simplifier les décisions les plus complexes. La matrice de décision se base sur l’évaluation et la hiérarchisation de différentes options dans un tableau, selon des critères prédéfinis.

Une matrice de décision

On commence par construire une matrice et par noter les différentes options entre lesquelles on hésite selon un nombre limité de critères. On évalue ensuite l’importance de chaque critère par rapport aux autres, puis on pondère les notes de chaque option selon celle-ci. L’objectif ? Départager les options grâce à leur note totale pondérée.

La loi de Pareto (ou loi 20/80)

Théorisée par Vilfredo Pareto, un économiste italien du XIXe siècle, cette loi est utilisée dans de nombreux domaines pour faciliter la prise de décision.

Plus connue sous le nom de loi 20/80, la loi de Pareto affirme que 20% des causes génèrent 80% des effets. Par exemple, 20% des produits d’une entreprise génèrent 80% de son chiffre d’affaires. Ou encore, 80% de son chiffre d’affaires provient de seulement 20% de ses clients.

Le principe de Pareto n’est pas une science exacte. Il est en effet possible que les proportions soient plutôt 30/70 ou 10/90. Mais l’idée centrale reste la même : certaines actions génèrent la majorité des effets constatés.

Pour être plus efficace et prendre la décision qui lui bénéficiera le plus, une entreprise doit identifier les options les plus impactantes.

La matrice d’Eisenhower

Également appelée diagramme d’affinités, la matrice d’Eisenhower a été inventée par l’ancien président américain et chef d’état-major Dwight Eisenhower. L’idée ? Classer ses tâches dans la matrice selon deux variables : l’urgent et l’important.

La Matrice d'Eisenhower

La matrice est donc composée de 4 cases :

  1. Les tâches importantes mais pas urgentes = à planifier ;
  2. Les tâches importantes ET urgentes = à compléter en priorité ;
  3. Les tâches urgentes mais pas importantes = à déléguer ;
  4. Les tâches ni urgentes ni importantes = à abandonner.

Facile d’utilisation, la matrice aide ainsi l’utilisateur à prioriser ses tâches. Elle permet également de prendre des décisions collectives plus précises.

Quels sont les avantages des logiciels d’aide à la décision ?

 

Avoir recours à des logiciels d’aide à la décision peut être une solution particulièrement efficace dans des environnements complexes. Régulièrement enrichis de nouvelles fonctionnalités, ils garantissent une analyse précise basée sur vos données d’entreprise.

Parmi leurs nombreux avantages, ils permettent notamment :

  • De faciliter le traitement des données ;
  • De limiter les risques de pertes ;
  • De rationaliser la prise de décision ;
  • De gagner du temps ;
  • D’accéder à des analyses plus approfondies ;
  • D’avoir une vue globale sur toutes les alternatives possibles ;
  • De bénéficier de simulations en temps réel ;
  • De détecter des nouvelles opportunités sur votre marché.

Comment choisir votre logiciel d’aide à la décision ?

Voici quelques recommandations pour vous aider à choisir l’outil d’aide à la décision qui vous correspondra le plus.

  • Définissez clairement vos attentes, besoins et priorités ;
  • Listez les modules et fonctionnalités dont vous avez besoin pour votre entreprise ;
  • Privilégiez un logiciel ayant une interface ergonomique et intuitive afin de faciliter sa prise en main et son appropriation par vos équipes ;
  • Prêtez attention à sa dimension collaborative afin que les utilisateurs puissent partager facilement les informations utiles ;
  • Optez pour un outil multicritères pour prendre des décisions basées sur des critères logiques et pas seulement sur ceux établis par votre entreprise.
Articles liés
Reporting financier
Décryptez le reporting financier : définition, bénéfices et outils
Sans reporting financier en place, une entreprise peut difficilement être sûre de sa situation financière et d’avancer dans le bon sens. …
BI PME Table Ronde
Qu’est-ce que la BI peut apporter aux PME ?
3 experts en BI et un client discutent de l’impact de la Business Intelligence sur les PME. Envie de savoir ce qu’ils se disent ? …
entreprise data driven
Être data-driven : c’est quoi ?
Une organisation data-driven a 19 fois plus de chance d’être rentable. Comment être guidé par la donnée au quotidien ? …
Contactez un de nos experts
contact expert bi
RGPD
Hidden
{embed_url}