La carte Power BI : sa création et son utilisation

La carte Power BI a fait la célébrité de cette solution de Business Intelligence. Alors qu’est-ce qui distingue la carte Power BI ? Et comment la créer ?

La carte Power BI a fait la célébrité de la solution de Business Intelligence (BI). Alors qu’est-ce qui distingue la carte Power BI ? Comment la créer ? Et comment l’utiliser au sein de votre entreprise ? Tout ce qu’il y a à savoir sur la carte Power BI vous sera disponible sur cette page.

Qu’est-ce que la carte Power BI ?

Power BI est un logiciel de Business Intelligence (aussi appelé outil décisionnel) créé par Microsoft. Power BI représente de nombreux atouts et figure parmi les logiciels BI les plus populaires d’aujourd’hui, avec le logiciel Tableau.

Sa popularité s’explique tout d’abord par son interface simple d’utilisation et par ses outils intuitifs de création de création de tableau de bord Power BI. Et le jeu en vaut la chandelle ! Le logiciel permet à ses utilisateurs de créer des visualisations graphiques de données interactives et personnalisées, comme les cartes Power BI par exemple. De ce fait, les tableaux de bord et rapports Power BI sont connus pour leur caractère à la fois parlant et attrayant.

Parlons plus en détail de la carte Power BI. Comment fonctionne-t-elle ? Power BI est intégré avec le serveur de cartographie Bing Cartes. Il envoie les données géographiques nécessaires à ce dernier, telles que la longitude, la latitude et l’emplacement. À son tour, ce serveur va procéder à la création de la visualisation de carte. Power BI vous offre ainsi la possibilité de créer des cartes sur-mesure comportant jusqu’à 30 000 points.

Les visuels cartographiques proposés par Power BI

Microsoft propose 5 types de cartes principaux dans son logiciel Power BI. Suivez le guide !

carte choroplethe power bi

Un exemple de carte choroplèthe sur Power BI

1 – La carte choroplèthe

Il s’agit d’une carte thématique sur laquelle les zones géographiques et/ou les régions sont colorées proportionnellement à la variation d’une valeur. L’utilisateur pourra ainsi rapidement distinguer les écarts grâce aux jeux d’ombrage, allant du plus clair au plus foncé (du plus bas vers le plus haut).

2 – La carte de forme

Elle permet de faire la comparaison de régions sur une carte grâce aux couleurs et se rapproche de la carte choroplèthe en termes de visuel. Son avantage se repose sur la possibilité d’utiliser des cartes personnalisées qui peuvent être créées, comme des plans de salles ou encore des cartes cartographiques.

Carte Bing Power BI

Et un exemple de carte Bing

3 – La carte Bing

Elle permet d’afficher plusieurs éléments de localisation qui se présentent sous une forme hiérarchique. Vous pouvez à la fois y regrouper un département et une région par exemple.

4 – La carte Azure

Il s’agit d’un visuel Azure Maps de cartographie de Microsoft qui est destiné à Power BI. Son mode de fonctionnement est uniquement basé les données de longitude et de latitude. Azure Maps permet d’ajouter plus de contextes aux rapports, grâce aux facultés d’ajouter des couches de données supplémentaires appelés des « calques ». Les couches peuvent être de sources extérieures et permettent d’accéder à des informations de trafic en temps réel par exemple.

5 – ArcGis Maps for Power BI

Cette dernière carte Power BI est un visuel qui se base sur une représentation de points. Vous pourrez y ajouter plusieurs couches de références avec des thèmes et des styles personnalisés. Vous pouvez accéder à plus de fonctionnalités lorsque vous vous connectez avec un compte ArcGIS. Ce service de cartographie est fourni par Esri.

Comment créer une carte Power BI ?

Maintenant que vous connaissez les différents types de cartes disponibles, nous allons nous pencher sur la création d’une carte Power BI. Pour commencer, il est important de savoir que l’outil cartographique de Power BI est facile à prendre en main. Cependant, il requiert une bonne préparation des données qui vont être utilisées.

Les étapes de la création de la carte Power BI sont les suivantes :

  1. Passez par Power BI Desktop. Power BI Desktop est une application gratuite à installer sur PC. C’est à travers cette application que vous allez pouvoir collecter vos données de différentes sources, les manipuler et les analyser dans Power BI.
  2. Importez dans Power BI les données analytiques à combiner aux données géographiques. Il s’agit par exemple des adresses, lieux, localités, départements, régions, pays, latitudes et longitudes. Attention, les données doivent obligatoirement faire partie d’un ou plusieurs de ces types-là.
  3. Préparez soigneusement vos données. Elles vous seront en effet essentielles dans vos analyses visuelles et vous permettront de prendre les meilleures décisions stratégiques.

Construire une carte Power BI étape par étape

La carte remplie ou choroplèthe est la plus communément utilisée sur Power BI. Suivez les étapes de l’exemple suivant pour construire votre première carte choroplèthe :

1 – Dans Power BI Desktop, commencez par sélectionner le champ Geo>Stat dans le volet Champs.

2 – Convertissez le graphique en carte remplie, en sélectionnant l’icône Carte remplie. L’État figurera maintenant dans le champ Emplacement qui servira à créer la carte. L’emplacement peut comprendre différents endroits valides qui sont des codes postaux, des villes, des régions, etc. Les différents formats de cartes choroplèthes sont fournis par Bing Maps, avec de nombreux emplacements à travers le monde. Il est à préciser que Power BI ne peut pas créer de carte choroplèthe à défaut d’une entrée valide pour l’emplacement.

3 – Filtrez votre carte et affichez la zone continentale des États-Unis. Le volet Filtre se trouve à gauche du volet Visualisations. Sélectionnez la flèche de développement en pointant sur State (État), faites une sélection de l’ensemble des cases et décochez la case AK.

4 – Ouvrez le volet Mise en forme sur l’icône en forme de rouleau et choisissez l’option Couleurs de remplissage. Cliquez sur l’icône fx s’il y a Couleur par défaut.

5 – L’option écran Couleur par défaut – Couleurs de remplissage vous permettra de déterminer comment la carte choroplèthe sera ombrée. Plusieurs options d’ombrages sont à votre disposition sur ce champ. Il y aura également une plage en bas de l’écran qui illustrera les couleurs à utiliser.

6 – Votre carte choroplèthe va afficher les couleurs rouge et verte. Le rouge représentera les indices de sentiment bas, et inversement le vert va tirer vers les indices plus élevés.

7 – C’est l’heure des finitions ! Vous avez un large contrôle sur l’apparence de votre carte choroplèthe sur Power BI. Terminez vos manipulations par l’enregistrement de votre rapport / tableau de bord lorsque vous atteignez l’aspect souhaité.

Pourquoi utiliser les cartes Power BI pour votre reporting ?

Les avantages à utiliser des cartes Power BI pour votre reporting sont nombreux :

  • Gagnez en visibilité sur vos activités du point de vue géographique : obtenir une vision globale sur vos activités permet en effet de vous faciliter les prises de décisions stratégiques.
  • Identifiez des tendances entre certains facteurs (ventes, signatures, nouveaux prospects…) et la localisation géographique.
  • Visualisez des évolutions géographiques à travers le temps : la possibilité de faire des comparaisons sur les résultats de vos exercices permet de connaitre les points à améliorer pour élargir vos activités.
  • Rendez votre activité plus facile à visualiser à la fois pour vos collaborateurs et pour vos clients. Ce dernier avantage est particulièrement important, car l’utilisation des cartes favorise ainsi les relations avec ces acteurs.

Envie d’en savoir plus sur Power BI Microsoft ? Découvrez nos articles de blog sur le sujet ou demandez une démo personnalisée du logiciel avec l’un de nos experts.

Articles liés
Comment deployer votre solution bi
Comment mettre en place un pilotage commercial efficace ? 
Vos résultats commerciaux ne sont pas à la hauteur de vos espérances ? Mettez en place un pilotage commercial solide. Découvrez comment ! …
Reporting et tableau de bord
Reporting et tableau de bord : comment les différencier et en tirer le meilleur ?
Reporting et tableau de bord, la limite entre les deux peut être floue. Découvrez comment les différencier pour en tirer le meilleur. …
Mettre un place un reporting RH efficace
Le reporting RH : définition, buts et bonnes pratiques
Comment mettre en place un reporting RH efficace pour faciliter votre gestion du personnel ? Découvrez les étapes à suivre pour réussir. …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}