Comment créer un tableau de bord comptable puissant ?  

Quels indicateurs de performance et quels outils choisir pour créer un tableau de bord comptable qui corresponde à vos besoins ?

La gestion des ressources financières d’une entreprise est capitale pour la survie de cette dernière. Afin de garantir une bonne gestion de vos ressources et surtout de faciliter la prise de décision, nous vous recommandons d’utiliser un tableau de bord comptable 

Mais à quoi un bon tableau de bord comptable ressemble-t-il ? Quels sont ses bénéfices et les meilleurs indicateurs à suivre ? 

Qu’est-ce qu’un bon tableau de bord comptable ?  

Le tableau de bord comptable est un outil d’aide à la prise de décision dédié à la direction comptable et financière. Pour être plus concrets, c’est un ensemble de graphiques structurés pour refléter la situation financière d’une entreprise.

 

Les tableaux de bord comptables peuvent être utilisés dans tous les secteurs d’activité. C’est un outil de choix, aussi bien pour un artisan que pour un grand commerçant, et un des outils fondamentaux de la BI Finance

Le défi majeur pour construire un tableau de bord comptable efficace est d’abord de parvenir à choisir les indicateurs les plus pertinents pour l’entreprise. Ensuite, nous vous recommandons de vous limiter à entre 5 et 10 indicateurs pour un tableau de bord.  

En effet, l’objectif d’un tableau de bord n’est pas de centraliser toutes les informations comptables possibles et imaginables sur votre entreprise. Votre tableau de bord comptable doit donner une vue d’ensemble, claire et rapide à comprendre, de sa situation comptable. Les informations complémentaires, seront dans vos rapports et vous pourrez renvoyer vos lecteurs vers ceux-ci.

Exemple de tableau de bord comptable

Un tableau de bord comptable créé avec Power BI

Les bénéfices d’un tableau de bord comptable  

Concrètement, quels sont les effets positifs de l’utilisation d’un tableau de bord comptable sur une entreprise ? 

Quels indicateurs de performance comptable choisir ?

On est souvent tenté de croire que le capital et le résultat (positif ou négatif) sont les seuls facteurs qui déterminent la performance d’une entreprise. Mais c’est loin d’être le cas.  

Vous hésitez dans votre choix d’indicateurs de performance financière pour construire votre tableau de bord ? Nous vous recommandons de commencer par les 6 indicateurs suivants :

1. Le Chiffre d’Affaires  

C’est un indicateur important quand il s’agit de parler de performance. Il révèle les résultants de l’entreprise par rapport à ses objectifs, le poids de ses clients respectifs, et bien plus. 

La formule : Chiffre d’Affaires = Prix de vente x Quantités vendues

2. Le résultat courant avant impôt  

Le résultat courant avant impôt est le bénéfice fait avant que les impôts ne soient prélevés. Bien entendu ce résultat va dépendre des charges de l’entreprise. On retiendra la formule suivante : 

Résultat courant avant impôt = Produits d’exploitation + Produits financiers – Charges d’exploitation – Charges financières

3. L’Excédent Brut d’Exploitation  

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) permet de déterminer la capacité d’une entreprise à dégager des ressources de trésorerie grâce à son activité, sans prendre en compte les amortissements, le financement, ou les événements exceptionnels. 

EBE = Chiffre d’affaires – Services provenant des tiers (avocat, comptables, honoraires experts…)  – Achat de marchandises et de matières premières – Services extérieurs (loyer, électricité, assurance…) – Salaires et charges sociales – Impôts et autres taxes

4. Le niveau d’endettement  

Le niveau d’endettement reflète à quel point une entreprise endettée. Il compare les dettes bancaires et le financement net par rapport à l’EBE. S’il est en dessous de 2,5 le niveau d’endettement est faible. Si cependant ce résultat est supérieur à 5, il est élevé et il faudra renégocier avec votre banquier de nouvelles échéances. 

Niveau d’Endettement = (Dettes bancaires + Financements net) / EBE

5. Le montant des amortissements  

Vous n’êtes pas sans savoir qu’il faut régulièrement mettre de côté pour compenser l’usure progressive de vos équipements. Cela vous évite d’avoir à faire un gros trou dans votre trésorerie si vous avez besoin de changer plusieurs de vos machines en même temps. Tout dépend si vous choisissez un mode d’amortissement linéaire, dégressif ou lié à la performance.

6. Les capitaux propres 

Les capitaux propres ou fonds propres représentent les ressources financières d’une entreprise sans compter ses dettes. Autrement dit : 

Capitaux propres = Patrimoine de l’entreprise – Dettes

Comment mettre en place votre tableau de bord

Vous êtes prêt(e) à vous lancer ? Pour mettre en place un tableau de bord comptable qui vous correspond, nous vous recommandons de suivre les étapes ci-dessous. 

1 – Impliquez votre équipe comptable  

Commencez par réunir votre équipe comptable, avant toute chose.  

  • Pour clarifier l’utilité du futur tableau de bord 
  • Pour faire le point sur leurs besoins en reporting auxquels le tableau de bord pourrait répondre

2 – Choisissez les indicateurs qui vous correspondent  

Ensuite, choisissez les indicateurs qui reflètent le plus la situation et les particularités de votre entreprise. Pour rappel, un nombre d’indicateurs de performance entre 5 et 10 est optimal. 

Créez une liste d’indicateurs avec votre équipe comptable et mettez-vous d’accord sur les plus importants. Gardez en tête qu’il y aura une phase de test quand vous lancerez votre tableau de bord et que les indicateurs pourront être ajustés. 

Besoin de conseils ?

Créez un tableau de bord adapté à vos besoins avec l'aide d'un expert.

3 – Choisissez un outil de construction de tableau de bord  

Pour faciliter votre collecte de données et et la création de votre tableau de bord, nous vous recommandons de vous appuyer sur une solution de Business Intelligence FinancièreLes 3 suivantes ont particulièrement fait leurs preuves : Power BI de MicrosoftMyReport de Report One et Sage BI Reporting de Sage. 

Articles liés
Reporting et tableau de bord
Reporting et tableau de bord : comment les différencier et en tirer le meilleur ?
Reporting et tableau de bord, la limite entre les deux peut être floue. Découvrez comment les différencier pour en tirer le meilleur. …
Mettre un place un reporting RH efficace
Le reporting RH : définition, buts et bonnes pratiques
Comment mettre en place un reporting RH efficace pour faciliter votre gestion du personnel ? Découvrez les étapes à suivre pour réussir. …
Le pilotage RH
Quels outils utiliser pour un pilotage RH efficace ?
Vous n’avez pas de vision claire des point bloquants qui limitent l’application de votre stratégie RH ? Développez un pilotage RH solide ! …
Contactez un de nos experts
contact expert bi
RGPD
Hidden
{embed_url}