Les 5 meilleurs outils de reporting financier pour les PME

Votre reporting financier est trop chronophage et peu fiable ? Appuyez-vous sur un outil de reporting financier ! Découvrez notre top 5.

Votre reporting comptable et financier est trop chronophage ? Ou peut-être n’avez-vous pas confiance dans l’exactitude des données remontées ?

Une solution de BI Finance peut faire toute la différence ! Automatisez la collecte et le nettoyage de vos données, facilitez la production de vos rapports financiers et construisez des tableaux de bord actualisés en temps réel.

Envie de passer au niveau supérieur en matière de pilotage financier ? Découvrez le top 5 des outils de reporting financier, sélectionnés par nos soins.

Table des matières

Pourquoi adopter un outil de reporting financier ?

Les outils de reporting financier sont incontournables en entreprise.

1 – Tout d’abord parce qu’ils permettent de gagner un temps considérable dans la collecte de données comptables et financières. Cette collecte peut prendre une demi-journée dans une entreprise sans solution de reporting. Mais avec un outil dédié, en 10 minutes, vous aurez toutes les données dont vous avez besoin pour produire vos états comptables et financiers. C’est un gain de temps pour l’équipe finance et pour la prise de décision au sein de l’entreprise de manière générale.

2 – De plus, cet outil peut vous aider à renforcer l’efficacité de votre service finance et de comptabilité en automatisant ses charges chronophages. L’équipe aura ainsi davantage de temps pour se concentrer sur des tâches à plus grande valeur ajoutée.

3 – L’utilisation d’un outil de reporting financier et comptable minimise également les erreurs de saisie. Excel a été longtemps utilisé pour tout ce qui concerne la collecte d’informations en entreprise. Certes, le logiciel a toujours sa place, mais il a ses limites. Le logiciel de reporting financier offre une meilleure précision tout en prévenant les erreurs de saisie. Tout est automatisé, ce qui vous évite de collecter les données manuellement.

4 – Une solution de Business Intelligence Financière peut donc garantir la fiabilité et l’exactitude de vos données. Celles-ci sont cruciales pour la production de rapports financiers représentatifs et pour une prise de décisions éclairée. C’est donc un allié de choix aussi pour la DAF et pour la Direction Générale de l’entreprise. Il les aide à avoir encore plus confiance dans leurs décisions.

Notre top 5 des meilleurs outils de reporting financier

Si vous souhaitez renforcer la croissance de votre entreprise et améliorer votre pilotage financier, nous ne pouvons que vous recommander de vous équiper d’une solution de BI Finance.

Vous chercher des idées d’outils de reporting financier ? D’après nos experts, voici 5 outils qui se distinguent particulièrement des autres sur le marché.

Outil de reporting financier #1 : EMAsphere d’EMAsphere

EMAsphere est une solution BI Finance et comptabilité dédiée aux PME et ETI. Lancée en 2015, elle a été mise au point par des experts en finance d’entreprise. Elle vise surtout à rassembler et représenter vos données financières et des KPI de gestion.

 Il propose quatre fonctionnalités principales :

  • La trésorerie : l’outil donne un aperçu précis sur la performance de la trésorerie et ses flux ainsi que sur les principaux postes impactants ;
  • L’analytique : vous pourrez intégrer jusqu’à 10 niveaux d’analyse comme l’identification de tendances ;
  • La consolidation de la gestion : en quelques minutes, vous aurez un rapport consolidé détaillant la gestion de votre entreprise ;
  • L’établissement d’un budget prévisionnel : EMAsphere permet d’anticiper le développement des activités de votre entreprise en créant facilement un prévisionnel des comptes de résultat et des flux de trésorerie.

EMAsphere compte parmi les outils de reporting financier compatibles avec la plupart des logiciels de gestion. Il est proposé en trois versions : EMAfinance (dédiée au reporting financier), EMAentreprise et EMAforecast.

Si vous souhaitez le tester, ce logiciel est disponible pour un essai gratuit pendant une période limitée de 15 à 30 jours.

Outil #2 : MyReport de Report One

Créé par Report One, il compte parmi les outils de reporting financier les plus faciles à utiliser. MyReport permet une automatisation des tâches essentielles au reporting financier et la construction de tableaux de bord intuitifs. L’outil s’adresse surtout aux PME et aux utilisateurs souhaitant travailler dans l’univers familier d’Excel.

En effet, il est fortement intégré avec Excel. Les données importées depuis MyReport peuvent directement être transférées sur la suite bureautique Microsoft Office. Cela facilite les tâches d’un(e) DAF qui n’est pas encore expert(e) en BI.

Pour son logiciel MyReport BE, Report One propose un starter pack avec un serveur gratuit et une licence payante. La première donne accès à l’outil, mais avec une seule base de données source. Le pack payant, quant à lui, vous permettra d’entrer de connecter toutes vos bases de données dans l’outil.

Il faut savoir que trois types de licence sont disponibles :

  • Une licence Manager pour accéder à toutes les fonctionnalités de MyReport ;
  • La licence Viewer pour rafraîchir les rapports déjà élaborés ;
  • Une licence Center pour la consultation des rapports Web.

Outil de reporting financier #3 : Pentaho de Hitachi Vantara

Pentaho compte aussi parmi les outils de BI Finance dédiés aux PME. Ce logiciel a été développé par le groupe Hitachi Vantara. Pour une meilleure prise en main, son éditeur propose des fonctionnalités facilement compréhensibles. Pentaho permet ainsi de superviser facilement vos KPI comptables et financiers.

Vous pouvez également accéder à un tableau de bord préconfiguré et personnalisable avec une possibilité d’analyse multidimensionnelle. Sur Pentaho, vous pouvez produire vos différents reportings financiers et comptables ainsi que les partager simplement avec l’ensemble des personnes concernées.

Le logiciel Pentaho est disponible en version gratuite. Cependant, il faut noter que les fonctionnalités de sa version gratuite sont très limitées. Si vous souhaitez accéder à toutes ses options, il vous faudra vous abonner à la version payante.

Outil #4 : Power BI de Microsoft

Power BI, développée par Microsoft, est une référence sur le marché de la Business Intelligence. Ce logiciel figure sur la liste des outils de reporting financier les plus poussés. Elle est particulièrement connue pour ses outils de data visualisation de pointe qui permettent la construction de rapports et de tableaux de bord faciles à lire.

Cette solution est très complète, flexible et couvre en général toute la chaîne de vos besoins dans le cadre d’un reporting financier et comptable. Elle aide les entreprises à récolter leurs données internes et externes pour à établir un reporting efficace et fiable. Elle facilite également la protection des données d’entreprise et la gestion des accès à celles-ci.

L’outil Power BI Microsoft est surtout adapté aux besoins des moyennes et grandes entreprises. Ce n’est pas un outil uniquement pour les data analysts ; il s’adresse aussi aux utilisateurs métiers comme les comptables ou les DAF.

Ses outils de base, Power BI Desktop et Power BI Service, sont proposés gratuitement par Microsoft. Néanmoins, pour partager vos rapports et tableaux de bord, il vous faudra acheter une ou plusieurs licences payantes.

Outil de reporting financier #5 : Sage BI Reporting de Sage

Sage BI Reporting est l’outil de reporting développé par Sage. Il permet de suivre les indicateurs de performance financière et comptable d’une entreprise et d’élaborer ainsi des tableaux de bord pertinents. L’outil Sage BI Reporting s’utilise à tous les niveaux au sein d’une entreprise : dirigeants, commerciaux, DAF, et même Directeurs de production.

Ce logiciel est adapté aux TPE et PME dont les besoins en reporting ne sont pas trop importants. Il est particulièrement pour les entreprises équipées d’un logiciel Sage, comme Sage Business Cloud Paie ou Sage 100 Comptabilité par exemple.

Grâce à Sage BI Reporting, votre entreprise pourra :

  • Accéder à des connecteurs prêts à être utilisés sur divers logiciels ;
  • Créer vos propres connecteurs en vous basant sur d’autres applications SQL ;
  • Ventiler automatiquement les tableaux Excel afin de les adapter à vos besoins ;
  • Détailler tous les montants alimentés avec un accès aux documents scannés en version image.

D’ailleurs, Sage propose des options à la carte payantes afin de répondre aux besoins de chaque structure. Néanmoins, il offre gratuitement une version en démo pour ceux qui désirent d’abord tester le logiciel.

Vous avez besoin de plus de conseils pour choisir parmi ces outils de reporting financier ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter avec l’un de nos experts en BI Finance.

Articles liés
Choisir son outil de business intelligence
Excel BI : est-ce qu’Excel est un outil de Business Intelligence ?
Est-ce que Microsoft Excel est LE logiciel adapté pour faire de l’informatique décisionnelle ? D’ailleurs, est-il vraiment un outil de BI ? …
Microsoft Power Platform
Qu’est-ce que la Microsoft Power Platform peut apporter à votre entreprise ?
Automatisation de tâches manuelles, développement accéléré d’applications, création simplifiée de sites web… Voici les atouts de la Microsoft Power Platform. …
Power BI vs Tableau
Power BI vs Tableau : quelle solution BI choisir pour votre entreprise ?
Lequel de ces outils BI de référence correspond le plus aux besoins de votre entreprise ? Nous répondons aux questions les plus fréquentes. …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}