Les 8 indicateurs financiers à suivre dans votre tableau de bord

Le meilleur moyen pour une entreprise d’évaluer sa performance financière, c’est de s’équiper d’indicateurs financiers. Lesquels choisir ?

Le meilleur moyen pour une entreprise d’évaluer sa performance financière, c’est de s’équiper d’indicateurs financiers (KPI). Ils permettent à l’équipe finance et à la direction d’évaluer leur stabilité et leurs performances.

Ces indicateurs sont un outil clé en matière de BI Finance.  Mais quels indicateurs de performance financière faut-il absolument inclure pour avoir un tableau de bord financier de qualité ? 

 

 

Les indicateurs financiers, de quoi parle-t-on ? 

 

Tableau de bordAvec l’expression “indicateurs financiers”, ce que l’on désigne ce sont des indicateurs de performance financière ou KPIs financiers. Ils servent à évaluer la situation et la santé financière d’une entreprise : rentabilité, marges, coûts, tout y est. 

Ces indicateurs de performance financière incluent par exemple l’écart entre le chiffre d’affaires constaté et le chiffre d’affaires prévisionnel. 

Ce sont des outils de pilotage très précieux, aussi bien pour les équipes financières que pour les équipes dirigeantes. En effet, elles ont besoin de ces informations déterminantes pour prendre des décisions stratégiques éclairées. 

Mais qui choisit ces indicateurs ? L’équipe finance sélectionne un éventail d’indicateurs à suivre en collaboration avec la direction. C’est sur la base de ces indicateurs que les rapports et tableaux de bord financiers sont construits. C’est pourquoi cet éventail doit être régulièrement actualisé pour correspondre aux besoins de l’entreprise en termes de pilotage. 

Alors quels indicateurs financiers sélectionner pour votre construction de tableau de bord ? 

 

 

Les 8 indicateurs financiers clés pour votre tableau de bord 

 

Pour avoir un tableau de bord efficace et parlant, nous vous recommandons d’inclure les 8 indicateurs financiers suivants. Ils vous permettront de suivre rigoureusement la situation financière de l’entreprise. 

 

Indicateur financier #1 : L’écart avec le chiffre d’affaires prévisionnel 

Pour cet indicateur, il s’agit de confronter les performances financières de l’entreprise à celles initialement prévues. Avec cet écart en tête, la direction peut adapter sa stratégie au fur et à mesure pour garantir la rentabilité de l’entreprise.  

Pour l’obtenir, il faut soustraire le montant des opérations réelles à un objectif fixé sur une période donnée.  

L’écart de chiffre d’affaires = le chiffre d’affaires réel – le chiffre d’affaires prévu 

 

KPI financier #2 : le seuil de rentabilité 

Ce seuil désigne le niveau de ventes (hors taxes) générées par l’entreprise pendant un exercice comptable à partir duquel elle peut avoir un résultat positif. Autrement dit, il révèle le chiffre d’affaires minimum qu’elle doit réaliser pour être rentable. 

Il est déterminé à partir du prix de vente unitaire moyen et du coût unitaire moyen de votre portefeuille de produits.  

Seuil de rentabilité = coûts fixes annuel / taux de marge sur les coûts variables 

 

Indicateur financier #3 : la Marge Commerciale (ou Marge Brute) 

La marge commerciale représente le rapport entre le prix d’achat et le prix de vente d’un produit ou d’un service (hors taxe dans les deux cas). Autrement dit, la marge commerciale c’est ce que l’entreprise gagne. 

Elle est calculée de la manière suivante : 

  • Marge commerciale = chiffre d’affaires hors taxes – achats consommés hors taxes 
  • Achats consommés hors taxes = achats hors taxes + frais accessoires d’achats + variation des stocks 
  • Taux de marge = (marge brute/achats hors taxes) * 100 

 

Construction tableau de bord financier

 

KPI financier #4 : l’Excédent Brut d’Exploitation 

L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) ou Bénéfice Brut d’Exploitation est un KPI financier fondamental. En effet, il révèle la ressource ou le “cash-flow” qu’une entreprise génère au cours d’un cycle d’exploitation. Il ne faut pas qu’il soit négatif car cela signifie que l’entreprise produit à perte. 

La formule est la suivante :  

EBE = Ventes (hors taxes) – achats de marchandises (montant hors taxes) – charges externes (montant hors taxes) – impôts et taxes – coût de la masse salariale (salaires et charges sociales) + subventions d’exploitation 

 

Indicateur financier #5 : les flux de trésorerie 

Ce KPI correspond à l’ensemble des encaissements et décaissements de l’entreprise.  

  • Le flux de trésorerie opérationnel = bénéfice +- fonds de roulement + amortissements 
  • Le flux de trésorerie disponible = bénéfice +- fonds de roulement + amortissements – investissements 

 

KPI financier #6 : le Besoin en Fonds de Roulement 

Le fonds de roulement est destiné à payer les charges courantes accumulées par l’entreprise au cours d’un cycle d’exploitation. Autrement dit, le BFR est la somme dont l’entreprise a absolument besoin pour pouvoir produire, en attendant d’être payée par ses clients. 

Il est déterminé par :  BFR = Actif circulant – Passif circulant 

C’est à dire, BFR = Stocks + créances (client et autre) – dettes non financières 

 

Indicateur financier #7 : les retards de paiement 

Ce KPI financier permet à une entreprise de surveiller ses retards de paiement à ses fournisseurs et de voir l’argent perdu à cause de ces derniers. Une allocation forfaitaire pour coûts de collecte de 40 euros est exigible par chaque professionnel en situation de retard de paiement. 

Les sanctions de retard = (le montant TVA incluse ou hors TVA x taux applicable à la période) x (nombre de jours de retard /365) 

 

KPI financier #8 : la capacité d’autofinancement 

La Capacité d’Autofinancement (ou CAF) vise à déterminer si l’entreprise est en capacité de s’autofinancer avec les ressources générées pendant un cycle d’exploitation. Le CAF dira à l’équipe finance si elle a besoin de faire appel à des ressources extérieures pour financer son activité future. 

CAF = revenus encaissables – dépenses décaissables 

Les opérations de financement ou les subventions d’investissement ne sont pas incluses dans le calcul. 

 

Nous espérons que nos recommandations d’indicateurs de performance financière vous aideront. 

Vous aimeriez vous équiper d’un outil de construction de tableau de bord ? N’hésitez pas à nous contacter pour discuter avec l’un de nos experts.

Articles liés
Reporting et tableau de bord
Reporting et tableau de bord : comment les différencier et en tirer le meilleur ?
Reporting et tableau de bord, la limite entre les deux peut être floue. Découvrez comment les différencier pour en tirer le meilleur. …
Mettre un place un reporting RH efficace
Le reporting RH : définition, buts et bonnes pratiques
Comment mettre en place un reporting RH efficace pour faciliter votre gestion du personnel ? Découvrez les étapes à suivre pour réussir. …
Le pilotage RH
Quels outils utiliser pour un pilotage RH efficace ?
Vous n’avez pas de vision claire des point bloquants qui limitent l’application de votre stratégie RH ? Développez un pilotage RH solide ! …
Contactez un de nos experts
contact expert bi
RGPD
Hidden
{embed_url}