Pourquoi et comment établir un tableau de bord financier ?

Découvrez toutes les bonnes pratiques pour réaliser un tableau de bord financier visuel, dynamique qui sera un véritable outil d’aide à la décision.

Vous avez du mal à avoir une vue complète de votre performance financière et cela vous empêche d’avoir pleinement confiance dans vos décisions financières ? Appuyez-vous sur des tableaux de bord financiers ! Vous pourrez connaître à travers cette page, ce qu’est un tableau de bord financier avec son utilité ainsi que les méthodes pour le construire.

Table des matières

Qu’est-ce qu’un tableau de bord financier ?

Le tableau de bord financier est un instrument d’évaluation de performances financières pour les entreprises, sur une période donnée ou pour un moment précis. 

Aussi appelé dashboard financier, il est devenu un outil incontournable pour les entreprises.

  • Sa forme : C’est un tableau illustré de graphiques qui vous permet de suivre les indicateurs de performance financière afin de porter une évaluation sur votre situation financière.
  • Son utilité : C’est un outil de reporting financier qui vous aide dans les prises de décisions. Il s’agit donc d’un outil de pilotage financier et de BI Finance (ou Business Intelligence Financière).
  • Ses utilisateurs : Tous les acteurs financiers ont besoin d’un tableau de bord, à commencer par la Direction Générale, la DAF et l’équipe finance (le contrôleur de gestion, le comptable et le trésorier).

Des exemples de tableaux de bord financiers

1 – Le tableau de bord DAF (ou CFO dashboard) : Il s’agit d’un indicateur de performance destiné à orienter un Directeur Financier dans ses prises de décisions financières. Les résultats lui permettront également d’établir les rapports financiers et de faire une comparaison sur la performance financière de l’entreprise par rapport à ses concurrents. À titre d’exemple d’indicateurs pour ce tableau, il y a les rapports rapides, flux de trésorerie, fonds de roulement, rendements des capitaux propres, etc.

2 – Le tableau de bord de gestion de trésorerie (ou Cash management dashboard) : C’est un indicateur de performance qui permet d’aider les dirigeants à piloter l’entreprise et à prévenir les difficultés. Cet indicateur permet notamment d’alerter sur les actions correctrices qui doivent être mises en place au cours des exercices de l’entreprise. Les indicateurs de ce tableau de bord sont les indicateurs économiques, les indicateurs humains, les indicateurs physiques et les indicateurs de suivi de projets.

3 – Le tableau de bord des bénéfices (ou Profit dashboard) : Il s’agit d’un indicateur qui rassemble sur une même page les données complexes des bénéfices de l’entreprise. Il fournit ainsi un aperçu sur les performances trimestrielles et annuelles. Le tableau de bord des bénéfices peut regrouper des indicateurs tels que le bénéfice net, les ventes nettes ou encore la marge bénéficiaire nette.

4 – Le tableau de bord des profits et des pertes (ou Profit and loss dashboard) : Ce tableau permet de suivre les détails des revenus et des dépenses, la croissance de la clientèle ainsi que la marge bénéficiaire de l’entreprise. Ces données sont plus qu’indispensables pour tout dirigeant, qu’il s’agisse des PDG, DAF ou de tout autre dirigeant d’entreprise. En effet, elles permettent de savoir si l’entreprise est sur la bonne voie ou non pour atteindre ses objectifs annuels. À titre d’exemple, ce tableau peut indiquer la totalité des ventes et des dépenses de l’entreprise sur une période donnée, les flux de trésorerie, les paiements, le nombre de désabonnements, etc.

Quelle est l’importance du tableau de bord financier pour une entreprise ?

Si le tableau de bord financier est si important pour les entreprises, c’est parce qu’il génère quantité d’avantages ! Ses principaux bénéfices sont :

  • Il offre une vue à 360° et détaillée sur la situation financière de la société. Le suivi de la situation financière permet aux dirigeants d’avoir une vision globale et précise sur les résultats des exercices de l’entreprise.
  • Il permet une évaluation rapide et fiable de sa performance financière. Le suivi des exercices peut se faire de manière continue grâce aux données des tableaux.
  • C’est aussi une aide pour optimiser la stratégie financière. Les dirigeants ont la possibilité d’évaluer l’efficacité des moyens qu’ils mettent en œuvre pour atteindre les objectifs visés. Et donc d’ajuster leur stratégie si les résultats observés le justifient.
  • Il facilite la prise de décision de la DAF et des équipes finance. Les décisions prises par les acteurs financiers sont plus éclairées et fiables grâce aux tableaux.
  • Et il permet d’anticiper les risques financiers auxquels l’entreprise fait face. Grâce à la possibilité d’un suivi régulier comme susvisé, les dirigeants peuvent identifier les situations à risque pour l’entreprise et ils pourront être plus réactifs pour apporter des corrections.

Quels sont les indicateurs financiers ?

Il existe de nombreux indicateurs financiers, mais nous allons voir ceux qui sont les plus indispensables et incontournables pour toute entreprise.

Accelerez la prise de decision avec la business intelligence

Qu’est-ce qu’un indicateur financier ?

Un indicateur financier est un indicateur de performance qui sert pour le pilotage financier d’une entreprise. Il permet de suivre la capacité de développement de cette dernière, et permet d’avoir une vision claire et globale sur sa santé financière. Aussi, grâce aux indicateurs financiers, les dirigeants tels que les DG et DAF pourront mieux cerner les éventuels blocages et risques au sein de la boîte, et prendre les décisions nécessaires pour y remédier.

Les KPI financiers communiquent des données chiffrées fiables sur la performance globale de l’entreprise, et cela permet donc de mesurer sa capacité à atteindre les objectifs visés au cours d’une période. Ces indicateurs de performance financière, ou KPI financiers, ce sont par exemple : la trésorerie nette, le besoin de fonds de roulement ou encore la marge commerciale. C’est autour d’eux qu’une entreprise construit ses dashboards financiers.

Quels sont les KPI financiers incontournables ?

Il existe une multitude d’indicateurs financiers, mais les 8 ci-dessous sont particulièrement essentiels pour une entreprise :

1 – L’écart avec le chiffre d’affaires prévisionnel

Avant chaque exercice, les dirigeants d’entreprise déterminent un chiffre d’affaires prévisionnel. Il leur faut donc disposer d’un outil de mesure de performance pour la structure, afin de comparer ces objectifs avec les résultats financiers réels.

Écart avec le chiffre d’affaires = chiffre d’affaires prévisionnel– chiffre d’affaires réel

2 – La marge brute (ou marge commerciale)

Cet indicateur démontre le bénéfice dégagé par l’entreprise sur ses activités commerciales. Il révèle ainsi la rentabilité de son business model et détermine s’il est pérenne ou non.

Marge Brute = chiffre d’affaires – coûts liés à l’activité

3 – Le seuil de rentabilité (SR)

Il s’agit du seuil à respecter afin que l’entreprise puisse garder sa rentabilité sur une période donnée. Il est particulièrement important pour une entreprise qui démarre ses activités. 

Sa formule est la suivante : Chiffre d’affaires réalisé = charges fixes + charges variables

4 – L’Excédent Brut d’Exploitation (EBE)

Il s’agit d’un indicateur clé qui représente la rentabilité opérationnelle de l’entreprise. La formule pour son calcul est la suivante :

EBE = valeur ajoutée + subventions d’exploitations – impôts et taxes – charges du personnel

5 – La Trésorerie Nette (TN)

La TN indique la somme mobilisable et utilisable à une courte durée au sein de l’entreprise. Sa formule est la suivante :

Trésorerie Nette = disponibilités bancaires – dettes bancaires

6 – Le besoin en fonds de roulement (BFR)

Cet indicateur démontre le montant nécessaire pour permettre à la boite de financer ses activités à venir. Son calcul renvoie ainsi au décalage entre les encaissements et les décaissements. La formule est la suivante :

BFR = Créances clients + Stocks – Dettes fournisseurs

7 – La Capacité d’Autofinancement (CAF)

La CAF désigne le surplus des ressources que l’entreprise a généré au cours de ses activités. Il compte ainsi parmi les outils de mesure sur la santé de l’entreprise.

CAF = Excédent Brut d’Exploitation + Produits Encaissables – Charges Décaissables

8 – Les retards de paiement

Un retard peut négativement impacter la trésorerie de l’entreprise, raison pour laquelle, les dirigeants doivent apporter un suivi régulier sur les différentes créances. Sa formule est la suivante :

Retards de paiement = impayés des clients + engagements auprès des fournisseurs

Comment mettre en place un tableau de bord financier ?

4 règles d’or pour créer un tableau de bord financier puissant

business intelligence finance

Nous conseillons à nos clients de suivre les 4 règles suivantes pour construire un bon tableau de bord financier :

1 – Adaptez-le aux besoins de ses futurs utilisateurs.

2 – Restez synthétiques : Se limiter entre 5 et 10 indicateurs par tableau de bord, et un graphique par indicateur est suffisant. Plus vos indicateurs seront limités, plus ils seront efficaces et vous permettront de vous concentrer sur les objectifs.

3 – Racontez une histoire : Utilisez la datavisualisation et le data storytelling pour créer un tableau de bord parlant.

4 – Faites-le grandir : un tableau de bord doit évoluer avec le temps pour rester adapté aux besoins de ses utilisateurs.

Quels outils de construction utiliser ?

Vous avez plusieurs choix pour construire des tableaux de bord : sur Excel, sur un outil de gestion financière ou avec une solution de reporting (ou solution de Business Intelligence).

Nous vous conseillons la 3ème option. En effet, les solutions BI permettent de construire des tableaux de bord plus puissants, plus fiables, plus parlants. Ils offrent des dashboards pré-paramétrés et automatisables, ce qui constitue un gain de temps considérable. Non seulement cela, mais une solution de reporting facilitera aussi votre collecte de données, leur nettoyage et leur analyse. Cela fiabilisera votre reporting, tout en déchargeant vos équipes internes.

Besoin de conseils de solutions ? Nous vous recommandons de vous intéresser à MyReport de Report One, Power BI Microsoft et Qlik Sense de Qlik. Ces 3 logiciels de reporting sont connus pour la qualité de leur outil de création de tableau de bord.

Articles liés
Le rapport power bi
La carte Power BI : sa création et son utilisation
La carte Power BI a fait la célébrité de cette solution de Business Intelligence. Alors qu’est-ce qui distingue la carte Power BI ? Et comment la créer ? …
Comment deployer votre solution bi
Comment mettre en place un pilotage commercial efficace ? 
Vos résultats commerciaux ne sont pas à la hauteur de vos espérances ? Mettez en place un pilotage commercial solide. Découvrez comment ! …
Reporting et tableau de bord
Reporting et tableau de bord : comment les différencier et en tirer le meilleur ?
Reporting et tableau de bord, la limite entre les deux peut être floue. Découvrez comment les différencier pour en tirer le meilleur. …
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

RGPD
Hidden
{embed_url}