Les KPI supply chain : définition, conseils et top 10

Vous avez du mal à identifier les points bloquants de votre chaîne d’approvisionnement ? Appuyez-vous sur des KPI supply chain !

CVous avez du mal à identifier les points bloquants de votre chaîne d’approvisionnement et vous n’arrivez pas à suivre sa performance ? Appuyez-vous sur des KPI supply chain ! Une entreprise spécialisée dans ce secteur doit en effet, être en mesure d’analyser et de correctement gérer l’ensemble de ses activités, de la recherche des matières premières jusqu’à la livraison des produits finis. Cela pourra notamment se faire grâce aux indicateurs de performance. Lisez cet article pour avoir plus de conseils à ce sujet et obtenir la liste des meilleurs KPI supply chain à adopter.

Table des matières

Les KPI supply chain, de quoi parle-t-on ?

Pour comprendre les KPI supply chain, vous devez commencer par connaitre les deux notions qui parlent d’analyse de performance et de processus d’approvisionnement.

Les KPI supply chain : définition

De manière générale, les Key Performance Indicators ou KPI sont des indicateurs-clés qui permettent de mesurer la performance des opérations d’une branche d’activité de l’entreprise. Ainsi les KPI supply chain, aussi appelés indicateurs logistiques, sont des outils d’évaluation et de reporting de la supply chain.

Ils facilitent la gestion logistique, aussi appelée Supply Chain Management ou SCM en anglais. En effet, ils permettent aux responsables logistiques d’obtenir des données fiables ce qui accélère et fiabilise leurs prises de décisions. Grâce à ces résultats le directeur logistique peut identifier des problèmes de la chaîne logistique liés aux coûts, aux retards de livraison, ou encore à la qualité des produits et services et y apporter des améliorations.

Le choix des KPI supply chain dépend des enjeux logistiques spécifiques de chaque entreprise, mais voici quelques exemples :

  • Le niveau des stocks actuellement en entrepôt qui est déterminant pour la préparation de commandes et leurs expéditions,
  • Le taux de service qui permet d’évaluer le pourcentage des commandes livrées à temps aux clients,
  • Ou encore le taux de disponibilité qui permet de connaitre les produits présents dans les entrepôts en un temps donné.

Quels sont les bénéfices des KPI logistiques ?

Les KPI logistiques sont très utiles et bénéfiques pour toute entreprise, car ils aident à optimiser sa supply chain.

  1. Une cartographie claire de votre supply chain : Le premier avantage est la possibilité de faire une évaluation sur l’état de santé de la supply chain en place, offrant ainsi à la fonction logistique une vision globale de la chaîne. Cela permet notamment d’identifier facilement les éventuels goulots ou lacunes, causant des étranglements à cette dernière.
  2. Une chaîne logistique plus forte : Ensuite, avec des résultats précis, le KPI permet de mettre en place des actions ciblées pour améliorer l’efficacité et la flexibilité de la branche logistique. Ainsi, les mesures seront prises rapidement et conformément aux besoins de la chaîne.
  3. Des coûts logistiques plus faibles : De plus, le KPI logistique permet au responsable logistique de réduire les coûts opérationnels de l’entreprise, car il peut créer un meilleur équilibre entre efficacité et coût d’investissement. De ce fait, vous pourrez atteindre vos objectifs tout en rationalisant vos dépenses opérationnelles.
  4. Des décisions plus avisées : Enfin, ces indicateurs sont un outil d’aide à la décision de choix. Ils aident le directeur supply chain à prendre des décisions plus rapidement et de façon plus fiable en lui fournissant plus d’informations stratégiques. Autrement dit, il bénéficie d’un meilleur suivi logistique, un outil crucial pour sa réussite.

Par quels KPI supply chain commencer ?

Pour commencer à mettre en place un reporting supply chain efficace, nous vous conseillons de vous appuyer sur les 10 KPI supply chain suivants. Vous prévoyez de construire un tableau de bord supply chain pour faciliter son suivi ? Choisissez entre 5 et 10 indicateurs à illustrer sur ce dashboard pour qu’il reste synthétique.

1. La conformité commandes fournisseurs

Il s’agit d’un indicateur clé qui est axé sur la partie approvisionnement et réapprovisionnement. Il a pour objectif de contrôler les procédures ainsi que les négociations que vous réalisez avec les fournisseurs.

Le KPI conformité commandes fournisseurs permet ainsi de mesurer le taux d’échecs de commande et peut être calculé en pourcentage. Ces éventuels échecs sont en principe dus au non-respect des accords conclus avec le fournisseur, par rapport au produit ou au service.

Conformité commandes fournisseurs = (commandes refusées / total de bons d’achat reçus) x 100

2. Le taux de disponibilité

Le taux de disponibilité est un indicateur lié au stockage, et il vous permet de connaître la disponibilité des produits en stock à un instant T. De ce fait, il vous permet de déterminer si le stock d’un produit est dangereusement bas et risque de générer une rupture de stock. Ainsi, vous êtes en mesure de renflouer vos stocks afin de pouvoir satisfaire les commandes à venir dans les temps.

Cet indicateur logistique s’affiche en taux, et vous pouvez donc prendre 100 produits comme base de calcul.

Taux de disponibilité = (nombre de produits disponibles / nombre total de produits) x 100

3. Le taux de service

Le taux de service est un indicateur d’évaluation globale qui permet de mesurer l’efficacité de votre supply chain. L’objectif principal de cet indicateur, en dehors de l’obtention des résultats, est l’amélioration de la satisfaction client.

Cet indicateur prévoit deux mesures. La première tient compte du délai, et la seconde est par rapport à la qualité des commandes reçues.

Les formules pour calculer chaque mesure sont les suivantes :

  • Taux de service délais = (quantité de commandes livrées à temps / quantité totale de commandes) x 100
  • Taux de service qualité = {(commandes livrées à temps – commandes reçues en mauvais état) / nombre de commandes total} x 100

4. L’OTD

Le One Time Delivery ou fiabilité des livraisons est un indicateur qui sert à mesurer votre ponctualité par rapport au planning établi. Il correspond ainsi au nombre de commandes livrées dans les délais, par rapport au nombre total de commandes à livrer sur une période. Vous pouvez notamment vous en servir pour comparer votre supply chain aux chaînes logistiques de vos concurrents.

Cet indicateur supply chain est fortement lié au niveau de votre satisfaction client ainsi qu’à votre taux de fidélisation client. En effet, moins vos livraisons sont ponctuelles, plus vos clients seront insatisfaits de leur expérience d’achat avec vous.

OTD = (Nombre de lignes de commande livrées à l’heure x 100 / Nombre total de lignes de commande attendues)

5. Le stock moyen

Comme son nom l’indique, cet indicateur vous permet d’obtenir la valeur moyenne de vos stocks de marchandises. Son calcul vous permet notamment de connaître l’efficacité de vos stratégies d’achat et de votre gestion des stocks.

Stock Moyen = (stock initial + stock final) / 2

6. Le coefficient de rotation des stocks

Parmi les KPI supply chain, l’indicateur de rotation est spécialement axé sur les mouvements des stock pour mesurer le nombre de renouvellements lors des ventes et des remplacements. Il prend comme base une période déterminée, qui peut être mensuelle, annuelle ou autre.

Lorsque les résultats sont élevés, ils sont positifs car cela signifie que les stocks sont rapidement épuisés du fait du nombre important de commandes. Ce qui signifie aussi que les ventes ont généré des bénéfices à l’entreprise.

Coefficient de rotation des stocks = (coûts des produits vendus/valeur moyenne des stocks) x 100

7. Le délai moyen des livraisons et de transport

Cet indicateur sert à mesurer la moyenne des livraisons à temps, ce qui permet de déterminer l’agilité du transport sous forme de pourcentage. Il peut se calculer pour l’ensemble des produits d’une marque, pour une catégorie spécifique de produits mais aussi pour une zone géographique.

C’est un indicateur important à suivre car il permet à l’entreprise de savoir si elle atteint réellement son délai de livraison cible. De ce fait, il donne une idée de la qualité du service actuel de livraison offert par les prestataires logistiques

Délai moyen de livraison d’une commande = somme des jours de livraison / nombre de commandes livrées

8. Le coût de transport sur les ventes

Le coût de transport est un indicateur supply chain qui vous permet de connaître vos dépenses en transport. C’est une information-clé à détenir pour vous lancer dans des négociations avec votre transporteur. Il est bénéfique pour l’entreprise, car sa maîtrise permet d’offrir d’excellents services à la clientèle, de gagner du temps et de réaliser des économies.

Coût du transport = coût kilométrique + coût du conducteur + charges journalières

En sachant que :

  • Coût kilométrique (CK) = coût du carburant + de l’usure des pneus + des péages + des réparations éventuelles
  • Coût conducteur = paie du conducteur + cotisations salariales + frais de déplacement
  • Charges journalières = amortissements + assurances + taxes à l’essieu + charges de structure

9. Le taux de remplissage

Le taux de remplissage est un outil de mesure du nombre de transports réalisés à vide. Il permet ainsi de réduire les pertes, car le service logistique pourra identifier les éventuels transports posant des problèmes dans la chaîne logistique globale. Ils seront ainsi en mesure d’y apporter des optimisations grâce à un meilleur pilotage des flux de marchandises.

Taux de remplissage = (quantité ou volume moyen / capacité théorique de l’entité en quantité ou volume) x 100

10. Le calcul des prévisions

Le dernier indicateur que nous vous conseillons de suivre pour améliorer la gestion de la chaîne logistique est le calcul des prévisions. Ce KPI supply chain vous permet de mesurer la fiabilité de vos prévisions. Ses résultats vous montrent notamment le pourcentage des ventes prévisionnelles qui sont analysées par rapport aux produits réellement vendus en une période.

Calcul des prévisions = 1 – (somme des écarts absolus par article / quantité totale vendue)

Comment adopter des KPI logistiques ?

Pour suivre vos KPI logistiques efficacement et améliorer votre reporting supply chain dans son ensemble, nous vous conseillons de procéder aux actions ci-dessous. Prenez le temps de procéder étape par étape.

Anticiper vos commandes clients avec bi

1. L’identification des objectifs logistiques : toute branche réalisant des opérations pour l’entreprise doit essentiellement identifier ses objectifs finaux afin de se repérer dans les progressions.

2. Le choix des KPI pour déterminer si chacun de ces objectifs est atteint : après l’identification, vous devez savoir choisir les KPI susceptibles de répondre à vos besoins (comme ceux susmentionnés), de sorte à obtenir des résultats importants et liés aux objectifs fixés.

3. La localisation des données d’activité nécessaires pour les calculer : il vous faut déterminer où se trouvent les données dont vous avez besoin pour calculer vos indicateurs logistiques. Faites le tour de vos logiciels, progiciels et autres outils d’entreprise (le WMS, le progiciel ERP, un logiciel logistique, le CRM etc.).

4. La collecte et l’analyse des données, manuellement ou grâce à une solution de Business Intelligence (BI) et de reporting. Un outil BI a l’avantage d’accélérer et de fiabiliser grandement ces opérations, ainsi que la construction de tableau de bord et de rapport. Ces données vont venir nourrir vos indicateurs de performance.

5. L’illustration et le suivi de vos KPI logistiques grâce à des tableaux de bord logistiques : l’utilisation d’outils de suivi et d’appréciation permet d’avoir des bases de données fiables, et facilite le pilotage de l’entreprise.

6. Le point régulier sur les KPI pour vérifier s’ils correspondent à vos besoins : les KPI que vous choisirez n’auront pas vocation à être définitifs mais à évoluer avec vos besoins. L’objectif est de tester une première sélection d’indicateurs sur plusieurs mois, de vérifier régulièrement qu’ils correspondent à vos besoins en reporting et de changer certains d’entre eux si ce n’est pas le cas.

Besoin d’une solution de reporting pour faciliter ce travail ? Contactez-nous pour qu’un de nos experts vous recommande une solution BI Supply Chain adaptée pour suivre vos KPIs.

Articles liés
No data was found
Contactez un de nos experts
contact expert bi

« * » indique les champs nécessaires

Hidden
{embed_url}
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

« * » indique les champs nécessaires

Code postal*